Sommaire : Préface par Philippe Chardin. Introduction par Alexia Gassin et John Pier
I – Effacements narratifs
René Alladaye : « Et le sujet du roman ? Il n’en a pas. » Itinéraires d’effacement, de « Lolita » à « Laura »
John Pier : « The Original of Laura » : les textes du roman
II – Effacements auctoriaux
Alexia Gassin : Polémique autour de deux publications ou l’éthique rudoyée
Jacqueline Hamrit : La naissance du texte : lire et voir « The Original of Laura » grâce à la critique génétique française
III – Effacements fatals
Yannicke Chupin : Mourir à temps dans « The Original of Laura » et « Lolita »
Chloé Deroy : Charlotte Haze/Philip Wild : de la non-sexualité des ventripotents

« Nabokov gained international fame with Lolita, a highly erotic and morally disturbing novel. Through its comprehensive study of the amorous and sexual behaviors of Nabokov’s characters this book shows how Eros, both as a clown or a pervert, contributes to the poetic excellence of his novels and accounts for the unfolding of the plots. »

a guide to berlin1

Exposition Nabokov à Strasbourg: « A Guide to Berlin »  de Natalia et Maria Petschatnikov

29-30 avril, 2, 5, 6 mai 2014.     8h-19h

a guide to berlin1

Dans le cadre de la journée doctoriale Nabokov à Strasbourg, l’oeuvre de Natalia et Maria Petschatnikov, inspirée par la nouvelle de Nabokov « Guide de Berlin » (1925) est exposée à la MISHA de Strasbourg.

Lire la suite

affichechercheursenchantier

La Société Française Vladimir Nabokov « Les Chercheurs Enchantés » organise une journée doctorale internationale le 2 mai 2014 à l’Université de Strasbourg.

Cette journée, organisée par Lara Delage-Toriel et Sophie Bernard-Léger, rassemblera des doctorants ou jeunes docteurs venus de France, d’Europe et des Etats-Unis pour présenter leurs travaux consacrés à Nabokov.

Cette journée est également l’occasion de présenter l’oeuvre de Natalia et Maria Petschatnikov, « A Guide to Berlin », inspirée de la nouvelle de Nabokov « Guide de Berlin » (1925).

Lire la suite

Le 14 janvier 2014, à l’Université Paris 8 – Saint Denis, Nauf Al Maiman a soutenu sa thèse de doctorat en littérature américaine sur Vladimir Nabokov, intitulée « L’écriture des sens dans Ada ou l’Ardeur et Lolita de Vladimir Nabokov ».

Le jury était composé de : Claude Safir (Paris 8, directrice), Noelle Batt (présidente du jury, Paris 8), Monica Manolescu (Strasbourg), Jacques Neefs (Johns Hopkins University, Baltimore), Isabelle Poulin (Bordeaux). Nauf Al Maiman a reçu la mention « très honorable » avec les félicitations du jury.

Alexia Gassin a soutenu sa thèse de doctorat d’Études Slaves, portant sur « L’œuvre de Vladimir Nabokov dans le contexte de la culture et de l’art allemands à l’époque de l’expressionnisme », à l’Université de Paris-Sorbonne fin 2013.

installationmlleo_expositionloewecruz_galeriemamiabretesche_unrossignoldansuncorpsdelephant_detail

Retrouvez ou découvrez l’installation et la performance des artistes Alexandra Loewe et Tatiana Indira Cruz, créées à l’occasion du colloque international « Nabokov et la France » de mai 2013 à Paris.

installationmlleo_expositionloewecruz_galeriemamiabretesche_unrossignoldansuncorpsdelephant_detail

La page du site des Chercheurs Enchantés.

Un article présentant les oeuvres et proposant un entretien avec les artistes paru dans la revue Transatlantica.

Les Chercheurs Enchantés – Association Vladimir Nabokov, en association avec l’artiste parisienne Alexandra Loewe, rééditent la nouvelle « Mademoiselle O », seul récit écrit en langue française par l’auteur, qui n’avait pas été publié depuis sa première parution en 1936 dans la revue littéraire Mesures.

photo 2

« Mademoiselle O » renait sous la forme de 31 cartes postales à conserver ou à envoyer soi-même quotidiennement sur la durée d’un mois, un hommage aux feuilletons littéraires du XIXème siècle.

Pour en savoir plus…

Isabelle Poulin, Robert Kahn, Evelyne Thoizet

Poétiques du récit d’enfance : Walter Benjamin, Enfance berlinoise vers 1900 ; Vladimir Nabokov, Autres rivages ; Nathalie Sarraute, Enfance
Paris: Atlande, 2012

poulin book

alladaye_book


Half a century after its publication, Pale Fire, one of Vladimir Nabokov’s most brilliant achievements, remains a literary mystery. Despite the richness of its critical history and the ingenuity of two generations of readers, the ongoing debate about its narrative structure and the identity of its narrator(s) still has not reached a definitive conclusion. This study chronicles the major stages of the novel’s reception, from Mary McCarthy’s groundbreaking review to Brian Boyd’s striking metaphysical interpretation, and offers a critical assessment of the various theories put forward to account for the text’s intricacies. This systematic analysis, which follows in the footsteps of Pierre Bayard and combines the methods of “detective criticism” with the use of the basic tools provided by narratology, leads to the refutation of a number of views and approaches to the novel, and induces a new exegesis resting on the central role played by a famous painting. The re-examination of the Pale Fire case generates a surprising solution to the novel’s puzzle.

 

Lire la suite