Les 60 ans de Lolita/Lolita’s 60th AnniversaryPrésentation du projetPublication Les 60 ans de Lolita / Lolita at 60

Les soixante ans de Lolita/Lolita’s 60th Anniversary 24-25 septembre 2015 – American Library in Paris et Université Paris Ouest Nanterre La Défense

 

 

Jeudi 24 septembre 2015 – American Library in Paris – 10 rue du Général Camou, Paris 7e

  • 19h30 – Conférence de Maurice Couturier : « Nabokov and Paris: A Love-Hate Relationship« 
  • Vernissage de l’exposition : « Lolita’s 60th Anniversary: An Exhibition» (22 septembre-25 octobre 2015)

 

Vendredi 25 septembre 2015 – Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

  • 1. L’affaire Lolita – 1955-1960 9h30-12h30. Présidente de séance : Marie Bouchet (Université Toulouse – Jean Jaurès)
  • 9h30-10h : Julie Loison-Charles (Université Lille 3) : « Nabokov et la censure »
  • 10h-10h30 : Agnès Edel-Roy (Université Paris Est):  « Lolita, le livre « impossible » ? L’histoire de sa publication française (1956-1959) dans les archives Gallimard »
  • 10h30-11h : Nicolas Guerrero (Sciences-Po Paris): « Lolita et le droit »
  •  11h-11h15 – Pause café
  •  11h15-11h45 : Géraldine Chouard (Université Paris Dauphine): «  D’une Lolita à l’autre : Portraits d’une icône »
  •  11h45-12h30 – Débat avec la salle. Avec la présence de Corinne Alexandre-Garner (Responsable du Fonds Durrell, Université Paris Ouest), John Calder (fondateur de Calder Publishing), Ivan Nabokov (éditions Christian Bourgois), Christine Raguet (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
  • 12h30-14h – Pause déjeuner
  • 2. Postérité: l’héritage de Lolita dans la littérature contemporaine 14h-16h. Président de séance : René Alladaye (Université Toulouse – Jean Jaurès)
  •  14h-14h30 : Maurice Couturier (Université de Nice) : « Lolita, un amour français »
  • 14h30-15h : Florence Noiville (écrivain français) présentera son roman L’Attachement (2012).
  • 15h-15h30 : Yannicke Chupin (Université de Cergy-Pontoise): « Les “variations Lolita” dans la littérature du XXIe siècle »
  • 15h30-16h – Pause-café
  • 3. Lolita, roman de la multitextualité 16h-18h30. Présidente de séance : Yannicke Chupin (Université de Cergy-Pontoise)
  •  16h-16h30 : Marie Bouchet (Université Toulouse – Jean Jaurès): « Publicités, magazines, et autres textes non littéraires dans Lolita : un autre aspect de la multitextualité du roman »
  • 16h30-17h : Stanislav Shvabrin (University of North Carolina): « Les Voleurs d’enfants: Philemon Bigua and Humbert Humbert, Jules Supervielle and Vladimir Nabokov »
  • 17h-17h30 : Michaël Federspiel (université de Toulon): «  Aristote s’invite chez Nabokov: le ressort tragique dans Lolita »
  • 17h30-18h30 : débats et conclusions
  •  19h  – cocktail dînatoire
  •  20h30 : Représentation théâtrale, Théâtre Bernard-Marie Koltès. H. La confession d’un veuf de race blanche (H. H. La confessione di un vedovo di razza bianca), par la Compagnie Teatro di Ateneo. Spectacle en italien, surtitré en français, durée : 1h10
  • 21h45 -22h15 : Débat avec le public animé par Lara Delage-Toriel (Université de Strasbourg)

Télécharger le programme : 60 ans Lolita

 

Comité d’organisation :

Marie Bouchet (Université Toulouse – Jean Jaurès) : marie.bouchet@vladimir-nabokov.org ; Yannicke Chupin (Université de Cergy-Pontoise) : yannicke.chupin@vladimir-nabokov.org) ; Agnès Edel-Roy (Université de Paris-Est Créteil) : agnes.edelroy@vladimir-nabokov.org ; Julie Loison-Charles, Université de Charles de Gaulle – Lille 3 : julie.loison-charles@vladimir-nabokov.org 

 

Pour l’organisation de cette journée d’études, la Société française Vladimir Nabokov a reçu le soutien des partenaires suivants :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’appel à communication est désormais clos.

ARGUMENT SCIENTIFIQUE

Publié pour la première fois en septembre 1955 à Paris, Lolita, le plus célèbre roman de Nabokov, fêtera son soixantième anniversaire en septembre 2015. À cette occasion et dans la lignée de ses travaux consacrés à Nabokov et la France, la Société Française Vladimir Nabokov (SFVN) souhaite commémorer  cet événement en proposant une journée d’études, organisée en collaboration avec quatre universités : l’université de Paris-Ouest Nanterre-La Défense, qui accueille l’événement, l’Université de Cergy-Pontoise L’université de Paris-Est Créteil et l’Université de Toulouse.

Dix ans après les festivités qui avaient marqué le cinquantième anniversaire de Lolita, cette journée a pour objectif de renouveler la réflexion sur le chef-d’œuvre scandaleux de Nabokov, et de proposer le fruit de travaux inédits portant autant sur le contexte de sa parution que sur l’éternelle jeunesse de cette adolescente sexagénaire.

Les archives des Éditions Gallimard que la maison d’édition a rendues accessibles à la Société Française Vladimir Nabokov permettront dans un premier temps aux chercheurs de présenter des éléments inédits sur le contexte de la parution du roman, avant d’engager un débat avec les acteurs de sa publication.

Après s’être penchée sur la période historique de mise sous presse du texte de Nabokov dans les années 1950, la réflexion se tournera vers la période très contemporaine et la postérité du roman dans la littérature mondiale du XXIe siècle (francophone, anglophone, suédoise, italienne), afin d’y analyser les résonances du texte nabokovien et y suivre l’itinéraire de la célèbre héroïne.

La dernière partie de la journée, consacrée à la lettre du texte, s’appliquera à proposer des perspectives inédites, à travers l’analyse des différents langages, langues, intertextes, codes culturels, tabous et censures qu’il exhibe. Après les multiples études que le roman a suscitées ces dernières décennies, l’objectif consistera à recontextualiser la réflexion en prenant en compte les soixante ans qui nous séparent de la parution du roman.

Enfin, répondant à sa mission d’ouverture au grand public et de valorisation de la création artistique autour de Vladimir Nabokov, la SFVN organise en complément de cet événement trois manifestations culturelles:

La première est une exposition accueillie par The American Library in Paris, du 24 septembre au 25 octobre 2015 : axée sur l’histoire de la publication du roman (le choix de Paris, « L’affaire Lolita », la censure, la publication aux États-Unis), elle présentera des documents originaux et des copies d’archives (notes préparatoires au roman, correspondance, révisions de traduction par l’auteur). Elle affichera également une série d’exemplaires du roman, publiés entre 1955 et 2015, témoignant de l’évolution de la représentation et de la réception du roman à travers ses couvertures.

Après un débat avec les lecteurs de The American Library in Paris, le vernissage de cette exposition sera l’occasion de remettre le prix « Les soixante ans de Lolita » à l’artiste lauréat du Concours d’affiches lancé par la SFVN autour de cet événement et diffusé par le biais de son organisation.

Enfin, en clôture de cette commémoration, le public sera invité à une représentation théâtrale, donnée au théâtre de l’université de Paris-Ouest Nanterre-La Défense, d’une adaptation italienne de la trame du roman, H.H. La confessione di un vedovo di razza bianca (pièce en italien surtitrée en français), qui met en scène le procès de Humbert Humbert.

Avec cette journée d’études et les manifestations qui l’accompagneront, la Société Française Vladimir Nabokov, ainsi que ses partenaires, entendent souligner la place qu’occupe Lolita dans l’histoire de la publication littéraire en France, dans la lignée de Madame Bovary et Ulysses, deux chefs-d’œuvre qui, comme Lolita, furent censurés et portés devant la justice avant de devenir des œuvres intemporelles.

À l’issue de cette journée d’études, un numéro spécial de la revue Miranda a été mis en ligne : Les 60 ans de Lolita / Lolita at 60, Miranda, revue pluridisciplinaire du monde anglophone, 15-2017.

Table des matières : Les 60 ans de Lolita / Lolita at 60, sous la direction de Marie Bouchet, Yannicke Chupin​, Agnès Edel-Roy et Julie Loison-Charles

Introduction (lire en entier) 

Julie Loison-Charles, Nabokov et la censure (lire en entier) 

Agnès Edel-Roy​, Lolita, « le livre impossible » ? L’histoire de sa publication française (1956-1959) dans les archives Gallimard (lire en entier)

Suzanne Fraysse, ​Fallait-il annoter Lolita (lire en entier) 

Wilson Orozco, The patterning of obsessive love in Lolita and Possessed (lire en entier)  

Marie Bouchet, Publicités, magazines, et autres textes non littéraires dans Lolita : pour une autre poétique intertextuelle (lire en entier) 

Marjolein Corjanus​, Solipsizing Martine in Le roi des Aulnes by Michel Tournier : thematic, stylistic and intetextual similarities with Nabokov’s Lolita  (lire en entier)

Yannicke Chupin, Les « Variations Dolores » – 2010-2016. Nouvelles lectures-réécritures de Lolita  (lire en entier)