Le 30 novembre 2018, à l’Université de Rouen, Léopold Reigner a soutenu sa thèse de doctorat, intitulé « Le Flaubert de Nabokov : interprétation, continuité et originalité ».

Le jury était composé de Yannicke Chupin (Université de Cergy-Pontoise), Florence Godeau (Université Jean Moulin-Lyon III), Yvan Leclerc (Université de Rouen), Monica Manolescu (Université de Strasbourg), Isabelle Poulin  (présidente, Université Bordeaux Montaigne), Anne-Laure Tissut (directrice, Université de Rouen).