Le 14 janvier 2014, à l’Université Paris 8 – Saint Denis, Nauf Al Maiman a soutenu sa thèse de doctorat en littérature américaine sur Vladimir Nabokov, intitulée « L’écriture des sens dans Ada ou l’Ardeur et Lolita de Vladimir Nabokov ».

Le jury était composé de : Claude Safir (Paris 8, directrice), Noelle Batt (présidente du jury, Paris 8), Monica Manolescu (Strasbourg), Jacques Neefs (Johns Hopkins University, Baltimore), Isabelle Poulin (Bordeaux). Nauf Al Maiman a reçu la mention « très honorable » avec les félicitations du jury.