Beyond Lolita: A “Reverse” Analysis of the Film Adaptations of Three Novels by Nabokov: King, Queen, Knave, Despair, The Luzhin Defence.

Stefano Ghislotti (Università degli studi di Bergamo, Italy)

Abstract

From a linguistic point of view, film adaptation can be considered as a particular type of translation. Following Roman Jakobson, novels become films via an intersemiotic translation. However, this idea of adaptation leads to an evaluative approach, strictly bound to the concept of fidelity.

Changing our perspective, we could consider the films primarily as films, and study their “natural generativity”. Screen information, processed by the viewers, gives rise to a new diegetic dimension: the world described by the novels. Let’s consider from this perspective what these three films have to offer to Nabokov’s literary works.

Biographical details

Stefano Ghislotti teaches the history of cinema at the University of Bergamo. He has published a number of books in this field, notably Vietnam e ritorno (Vietnam and Back) with Stefano Rosso in 1996, Il cinema nella scrittura (Cinema in Writing) withBenvenuto Cuminetti in 2000, Riflessi interiori. Il film nella mente dello spettatore (Inner Reflections. The Film in the Mind of the Viewer) in 2003, Repetita iuvant. Mnemotecniche del film narrativo (Repetition Helps. The Mnemotechnics of Narrative Film) in 2008 and Ai confini della comprensione. Narrazione complessa e puzzle films (At the Confines of Understanding. Complex Narration and Puzzle Films) in 2011. He is currently a Visiting Fellow of SEARCH at the University of Strasbourg and is conducting new research on the film adaptations of Nabokov’s works.

 

 

Julie LOISON-CHARLES est inscrite en thèse de Littérature Américaine sous la direction du Professeur Emily Eells, Université Ouest Nanterre La Défense.
Thèse : « Les langues étrangères dans les romans américains de Nabokov »
Université de rattachement : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Première inscription : 2009.              Date de soutenance : 10 mai 2014.

Nabokov et le Formalisme russe

« I have never belonged to any club or group.
No creed or school has had any influence on me whatsoever[1]. »

Cette célèbre déclaration de Nabokov est, pour le chercheur nabokovien, une tentante invitation à prendre l’auteur à contrepied, à l’image de Maurice Couturier qui, en 2004, publiait une lecture psychanalytique de l’œuvre de Nabokov malgré les régulières attaques de celui-ci contre Freud[2]. Dans ma communication, je soulignerai donc certaines similitudes entre l’écriture de Nabokov et les Formalistes russes, et s’il sera difficile de prouver l’appartenance de Nabokov à ce groupe, il est clair que son écriture présente des ressemblances troublantes avec l’esthétique formaliste.

Deux grandes directions sont à distinguer dans ce mouvement. Tout d’abord, pour les Formalistes, il faut renouveler la vision des objets dans leur description. Chklovski commence ainsi son essai « L’art comme procédé[3] » en écrivant « L’art, c’est la pensée par l’image », ce qui bien sûr évoque la citation de Nabokov « I don’t think in any language, I think in images[4] ». Nous ne traiterons que brièvement ce point pour souligner que c’est plutôt sa période russe qui présente des descriptions rappelant les préceptes formalistes. Le deuxième point souligné par cette école est que le renouveau de la vision doit aussi porter sur le langage, et plus particulièrement sur la forme du signifiant et son rapport avec ce qu’il désigne.

Dans les romans américains de Nabokov, c’est bien une défamiliarisation de la langue anglaise qui est à l’œuvre, grâce à son bilinguisme qui lui confère une position d’étranger dans sa propre langue. Dans ma communication, j’étudierai particulièrement les néologismes de Nabokov et sa remotivation d’expressions figées en insistant sur les procédés de décomposition et de recomposition du langage.



[1] Vladimir Nabokov, Strong Opinions (New York : Vintage, 1990), p. 3.
[2] Maurice Couturier, Nabokov ou la cruauté du désir : lecture psychanalytique, Essais (Seyssel: Champ Vallon, 2004).
[3] Viktor Chklovski, « L’art comme procédé » in Théorie de la littérature: textes des formalistes russes, p. 75-97.
[4] Strong Opinions, p. 14.

CHERCHEURS EN CHANTIER

Doctoral Day on Vladimir Nabokov

2nd May 2014

at the MISHA (Strasbourg University)

PRACTICAL INFORMATION

 

Back to the conference program

 

Conference venue:

MISHA (Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme – Alsace)

Campus Esplanade

5 allée du Général Rouvillois, Strasbourg, France

Tram stop: OBSERVATOIRE

GOOGLE MAP

 

How to find us?

– From Strasbourg Centra Station, take the C Tram, and get off at OBSERVATOIRE (15-minute ride).

– From the Entzheim Airport: take the TER train to the Central Station, and then the C Tram (see above).

Consult the Strasbourg Public Transportation Network Website

 

If you have any questions regarding this event, please contact the organizers:

Lara Delage-Toriel ldelage@unistra.fr,  and Sophie Bernard-Léger bernard.sophie1@gmail.com

 

 

 

CHERCHEURS EN CHANTIER
Doctorial Day on Vladimir Nabokov

2nd May 2014
at the MISHA (Strasbourg University)

affichechercheursenchantier

PROGRAM

9:00 Words of Welcome

Presentation of the Exhibition “A Guide to Berlin” by Natalia and Maria Petschatnikov 

Part 1: Respondent: Lara Delage-Toriel (Strasbourg University, France)

Keynote address : Stefano Ghislotti (Bergamo, Italy)

“Beyond Lolita: A ‘Reverse’ Analysis of the Film Adaptations of Three Novels by Nabokov: King, Queen, Knave, Despair, The Luzhin Defence

Part 2: Respondent: Cornelius Crowley (University Paris-Ouest Nanterre La Défense, France)

10:00 Doug Battersby (York, United Kingdom) 

“Eroticism, Reality and the Mind in Nabokov’s Ada or Ardor

10:40  Nathalia Saliba Dias (Humboldt – Berlin, Germany)

“Literary Incest or the Meaning of Incest in Vladimir Nabokov’s Work”

11:20-11:40 Coffee Break

11:40 Michael Federspiel (Strasbourg, France)

“The Sweet Game of Anaesthesia : A Selection of Nabokov’s Playful Conditioning Strategies in Lolita

12:20 Chloë Kitzinger (Berkeley, USA)

“ ‘A Variety of Forms’ : Reading Character in Nabokov”

1:00-2:00 Lunch Break (buffet at the MISHA)

Part 3: Respondent: Eric Naiman (Berkeley University, USA)

2:00 Julie Loison-Charles (Paris-Ouest Nanterre La Défense, France)

“Nabokov and Russian Formalism”

2:40 Udith Dematagoda (Glasgow, United Kingdom)

“Ideology, Epistemology and the ‘Modernism of Underdevelopment’ in The Eye and Despair

3:20   Gyöngyi Mikola (Szeged, Hungary)

“ ‘As Water to Ophelia’ : The Problem of Aesthetical Redemption in Nabokov’s Invitation to a Beheading  and The Gift

4:00-4:20 Coffee Break

 

Part 4: Respondent: Sophie Bernard-Léger (University Paris IV-Sorbonne, France)

4:20 Katherina Kokinova (Sofia, Bulgaria) 

“Training the Reader by Means of Self-Reflection”

5:00 Simon Rowberry (Winchester, United Kingdom)

“Is the History of the Book the Future of Nabokov Studies?”
6:00 Guided Tour of the Exhibition “A Guide to Berlin” by Natalia and Maria Petschatnikov
7:30 Dinner in town

 

 

Laure Fugain est réalisatrice audiovisuelle à l’Université de Lorraine, Nancy.

Passionnée par  l’oeuvre de Vladimir Nabokov, à la fois pour sa richesse littéraire et pour son approche psychologique, elle a choisi d’apporter sa contribution en filmant le colloque de 2013 dans le but de le rendre ainsi accessible à tous.

Morgane Allain-Roussel est professeur d’anglais et prépare actuellement une thèse à l’université de Rouen sous la direction d’Anne-Laure Tissut. Ses recherches portent sur la traduction de l’intertexte dans l’œuvre de Vladimir Nabokov et sur la traduction des phénomènes synesthétiques dans ses romans.

 

Articles :

« Dialogue de la Folie dans Lolita, de Vladimir Nabokov » : https://ojs.library.dal.ca/initiales/article/view/4952

Sophie Bernard-Léger est docteure en Études slaves et chercheure associée à l’Eur’ORBEM (Sorbonne Université). Sa thèse, écrite sous la codirection de Luba Jurgenson (études slaves) et Carole Matheron (littérature comparée) s’intitule « La création de soi par soi : origine, identités, transgressions dans l’œuvre de Vladimir Nabokov, Romain Gary et Philip Roth ». Ses recherches portent principalement sur les stratégies littéraires grâce auxquelles un écrivain se réinvente, se dissimule ou se révèle, dans des contextes de violence historique et de construction littéraire des mémoires des catastrophes du XXe siècle. Elle s’intéresse particulièrement à un type de pseudo-oralité que la critique russe a formalisé sous le nom de skaz. Elle vit en Italie où elle enseigne la littérature au Lycée français de Florence.

nicolas guerrero hdef Avocat au barreau de Paris, Nicolas Guerrero est ancien élève de l’université Panthéon-Assas Paris II, diplômé de l’Essec et de Sciences Po. Maître de conférences à Sciences Po et chargé d’enseignement à l’université Panthéon-Sorbonne Paris I, il dirige deux collections chez Lextenso éditions. Grand lecteur, il est passionné par l’œuvre de Vladimir Nabokov, en particulier Lolita et Feu pâle.

 

 

 

foto_nailya garipova Nailya Garipova, née à Volgograd, a fait sa carrière universitaire en Russie et en Espagne. Ses recherches portent sur la culture et la littérature des pays de langue anglaise et l’influence dans le monde anglo-saxon de la littérature et la culture russes. Elle dirige le comité de rédaction de la rublique internationale de la revue littéraire La naranja azul, de Saint Pétersbourg. Elle est aussi membre d l’Association d’Écrivains Russes.
Thèse de Doctorat: La langue et la culture dans les romans de Vladimir Nabokov, soutenue à l’Université d’Almería (Espagne). 2013. Articles sur Nabokov

(2008). “The Russian Lolita: A Comparative Analysis of Nabokov’s Translation”. Estudios de literatura norteamericana: Nabokov y otros autores contemporáneos. Ed. Juan José Torres Núñez y Susana Nicolás Román. Universidad de Almería: Servicio de Publicaciones: 75-94

(2010). “Две России В. Набокова в романе Дар”. Второй Петербург No.9. San Petersburgo: Литературный фонд “Дорога жизни”: 151-155.

(2011). “La heroína principal de Nabokov-Sirin: la literatura rusa en The Gift”. The Grove, No. 18: 143-161.

(2011). “The Original of Laura: A Great Novel that Never Was”. ES Revista de Filología Inglesa nº32: 117-124.

(2013). “La tradición culinaria en las novelas de Nabokov” en Oceánide, No.5. URL: http://oceanide.netne.net/articulos/art5-5.php

 

 

 

 

 

 

 

Colloque International : « Vladimir Nabokov et la France »
Les Chercheurs enchantés : Société Française Vladimir Nabokov


Paris, 30 mai-1er juin 2013

 affichelr_nabokovetlafrance_30et31mai1erjuin2013

 

Retrouvez le colloque organisé par les Chercheurs Enchantés – Société Française Vladimir Nabokov dans la presse généraliste et spécialisée:

Page de la revue en ligne de l’Institut de France

Actualitté

Page de la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Georges Pompidou consacrée à Nabokov et Paris

Page de la Bibliothèque Publique d’Information sur les écrivains russes à Paris

Page de la Bibliothèque Publique d’Information consacrée à Nabokov dans le monde littéraire français

Revue de la Bibliothèque Publique d’Information

Infos Russes

British délices et blinis russes, Un magazine qui parcourt l’actu culturelle anglaise et russe du Grand Paris

Encart dans les Inrockuptibles du 8 mai 2013:

inrockuptibles

 

Contact : yannicke.chupin@vladimir-nabokov.org | monica.manolescu@vladimir-nabokov.org

 

PRÉSENTATION DU COLLOQUE                PROGRAMME               AUTOUR DU COLLOQUE               PRATIQUE