Agnès Edel-Roy, agrégée de Lettres modernes et titulaire d’une maîtrise de Langue et Littérature russes (Université de Paris IV Sorbonne), a soutenu en novembre 2018 sa thèse de doctorat en Littératures comparées (Université de Paris Est-Créteil), intitulée : « “Une démocratie magique” : politique et littérature dans les romans de Vladimir Nabokov », pour laquelle elle est récipiendaire du Prix de thèse Zoran Kuzmanovich 2018, décerné par l’International Vladimir Nabokov Society.

 Elle est membre associée de l’EA 4395 “Lettres, Idées, Savoirs” (LIS, Université de Paris Est-Créteil) et du groupe de recherche “Identités, Cultures, Histoires” (Grich, École Polytechnique).

Ses travaux portent sur les rapports entre littérature et politique dans l’œuvre romanesque de Vladimir Nabokov, sur la littérature russe moderne et l’exil, sur les réceptions française, russe et soviétique de l’œuvre de Vladimir Nabokov, sur les auto-traductions (anglais, français, russe). Elle travaille également sur les questions d’intermédialité, en particulier entre roman et théâtre russes, roman et peinture modernes, et prépare en co-direction, avec Julitte Stioui et Vincent Ferré, un ouvrage sur L’Hybride et la littérature (à paraître en 2021).

Avec Marie Bouchet, Yannicke Chupin et Monica Manolescu, elle a participé à l’annotation d’Ada ou l’Ardeur, pour le 3ème volume des œuvres romanesques complètes de Vladimir Nabokov dans la Pléiade (à paraître en 2021).

 

Ouvrages collectifs co-dirigés

  1. Co-direction, avec Yannicke Chupin, Monica Manolescu et Lara Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France, Strasbourg, PUS, collection « Études anglophones », 2017.
  2. Co-direction, avec Marie Bouchet, Yannicke Chupin et Julie Loison-Charles. « Les soixante ans de Lolita/Lolita at 60 », Miranda [En ligne], 15/2017, mis en ligne le 06 octobre 2017. URL : http://journals.openedition.org/miranda/11253.
  3. [En préparation] Co-direction, avec Yannicke Chupin et Monica Manolescu, Vladimir Nabokov: Histoire et géographie, à paraître en 2021.

 

Chapitres d’ouvrages, d’actes de colloque, préface et articles :

Sur Crime et châtiment de Fiodor Dostoïevski, et l’intermédialité roman-théâtre

  • « Crime et châtiment : réinterprétation du roman et pouvoirs du théâtre », dans Béatrice Picon-Vallin (dir.), « Lioubimov. La Taganka », Les voies de la création théâtrale, vol. 20, Paris, CNRS Éditions, Collection Arts du spectacle, 1997, p. 235-254.
  • Avec Jean-Pierre Morel, « Crime et châtiment : du roman à la pièce. Tableau comparatif et commentaire », dans Béatrice Picon-Vallin (dir.), « Lioubimov. La Taganka », Les voies de la création théâtrale, vol. 20, Paris, CNRS Éditions, Collection Arts du spectacle, 1997, p. 255-263.

Sur Vladimir Nabokov et la France, « Mademoiselle O »

  • « Vladimir Nabokoff-Sirine et l’autre rivage de la France », dans Murielle Lucie Clément (dir.), Écrivains franco-russes, Amsterdam/New York, Rodopi, collection « Faux titre », 2008, p. 85-97.
  • « L’au-delà nabokovien de l’exil français », dans Charlotte Krauss et Tatiane Victoroff (dir.), Figures de l’émigré russe en France au XIXe – XXe. Fiction et réalité, actes du colloque international de l’Université de Strasbourg, 30 septembre – 2 octobre 2009, Amsterdam/New York, Rodopi, collection « IFAVL », 2012, p. 311-331.

Sur Vladimir Nabokov et la politique, l’exil, La Méprise

  • « Nabokov aujourd’hui, ou “la démocratie magique” », dans Lara Delage-Toriel et Monica Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2009, p. 23-38.
  • « The Nabokovian Hereafter of French Exile », trad. de Sarah-Louise Raillard revue par l’auteur, Nabokov Online Journal, numéro spécial consacré à la recherche nabokovienne de langue non-anglaise, volume 8, 2014, http://www.nabokovonline.com/uploads/2/3/7/7/23779748/5_french_exile__vol_viii_2014.pdf
  • Préface, dans Julie Loison-Charles, Vladimir Nabokov ou l’écriture du multilinguisme : mots étrangers et jeux de mots, Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. « Chemins croisés », 2016.
  • « La Méprise russe de Vladimir Nabokov : l’intertextualité comme ligne de démarcation politique du sujet à l’œuvre », dans Daniel Argelès, Meghann Cassidy, Anne-Marie Jolivet et al., Le Sujet à l’œuvre. Choix formels, choix politique dans les arts, la littérature et les sciences humaines, Palaiseau, Les Éditions de l’École polytechnique, 2018, p. 101-116.

Sur Lolita

  • « Lolita, ou “l’ombre d’une branche russe”. Etude de l’auto-traduction », Miranda, n°3 (2010) – Lolita: Examining « the Underside of the Weave »/Lolita : Examiner « l’envers de la toile » (Ed. Marie Bouchet – November 2010), mis en ligne le 26/11/2010. https://journals.openedition.org/miranda/1536
  • « Lolita, le livre « impossible » ? L’histoire de sa publication française (1956-1959) dans les archives Gallimard », Miranda, n°15 (2017) – « Les soixante ans de Lolita/Lolita at 60 » (Ed. Marie Bouchet, Yannicke Chupin, Agnès Edel-Roy et Julie Loison-Charles), mis en ligne le 06 octobre 2017, http://journals.openedition.org/miranda/11265

Sur la nation littéraire, le comparatisme et Ada

  • « La déconstruction de la “nation littéraire” par le comparatisme, ou pourquoi “mettre de côté Nabokov” », dans Manon Amandio et Nicolas Aude (dir.), « Nation littéraire et comparatisme : le cas russe », Silène, revue électronique  du centre de recherches « Littérature et Poétique Comparées », Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, octobre 2020 : http://www.revue-silene.comf/index.php?sp=comm&comm_id=268

 

lara_delage_toriel

De mère britannique et de père (principalement) français, elle a été élevée au Nigeria puis à Paris dans un contexte international. Maître de Conférences depuis 2004, Lara enseigne la littérature américaine et la traduction littéraire à l’Université de Strasbourg. Spécialiste de l’œuvre de Nabokov, elle a également publié sur des écrivains américains tels que Flannery O’Connor, Tennessee Williams, William Faulkner et Colum McCann. Sa recherche actuelle porte sur le corps comme enjeu de représentation, de création et d’interprétation dans la littérature américaine des 20ème et 21ème siècles.

Lara a été Présidente fondatrice de notre société. Elle est Présidente de la International Nabokov Society depuis janvier 2020.

 

Thèse de Doctorat (PhD; non publiée)

« Ultraviolet Darlings: Representations of Women in Nabokov’s Prose Fiction ». Soutenue à l’Université de Cambridge, Royaume-Uni, en mai 2001. Directeur: Michael Long. Rapporteurs: Jane Grayson, Dame Gillian Beer.

Ouvrage

Lolita de Vladimir Nabokov et Stanley Kubrick, Paris, Éditions du Temps, 2009.

Direction d’ouvrages

Nabokov et la France  (co-direction, avec Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu), Strasbourg: Presses Universitaires de Strasbourg, 2017.

Coordination d’ouvrage collectif

Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives Françaises (avec Monica Manolescu), Paris, Michel Houdiard Editeur, 2009.

Traduction littéraire

Laughter in the Dark (révision), dans Œuvres complètes de Vladimir Nabokov, vol. I, Paris, Gallimard, coll. Pléiade, 1999.

Co-organisation de colloques et journées d’études

Nabokov Panel: « Nabokov and Contemporary Writers », MLA Annual Convention, Seattle, janvier 2020 [co-organisation avec Tom Karshan].

Journée doctorale sur Nabokov « Chercheurs en chantier, » Université de Strasbourg, 2 mai 2014 [co-organisatrice avec Sophie Bernard-Léger]

Colloque international de la Société Française Vladimir Nabokov : « Nabokov et la France », Paris (ENS Ulm ; Université Paris 4, Centre Georges Pompidou), 1-3 juin 2013 [organisation, avec Y. Chupin, Agnès Edel-Roy et M. Manolescu]

Colloque « Kaleidoscopic Nabokov. Récupérations critiques : la recherche nabokovienne en France », Université Marc Bloch-Strasbourg, 17-18 octobre 2008 [organisation avec Monica Manolescu].

Contributions à ouvrages collectifs

“A Tactile Sensation is a Blindspot: Nabokov’s Aesthetics of Touch,” in Nabokov and the Five Senses, dir. M. Bouchet, J. Loison-Charles, I. Poulin (New York/London: Palgrave-Macmillan) – sous presse.

“La Traduction d’Ada”,  in Oeuvres complètes de Vladimir Nabokov,  3, dir. M. Couturier (Paris: Gallimard, Bibliothèque de la  Pléiade) – sous presse.

“‘Do Dogs Eat Poppies?’: When Nabokov Teaches Flaubert,” in Nabokov as Reader, dir. J. Pieters and B. Dhooge (Leiden: Brill-Rodopi.  Studies in Slavic Literature and Poetics, vol 62. 2018).

“Women”, in Nabokov in Context, dir. S. Frank and D. Bethea (Cambridge: Cambridge University Press, 2018), 35-42.

“Speak, Mademoiselle: Nabokov’s Authorial Posture Revisited,” in Nabokov’s Women: The Sisterhood of Textual Nomads, dir. E. Sommers-Rakhimova (Lanham: Lexington Books, 2017), 209-26.

« A Tool for Digging » est paru en 2012.

Articles

« Reflected Obsessions, Obsessive Reflections: Nabokov’s Pale Fire », IMAGER, 2005 : http://imager.u-pec.fr/actualites/archives/colloque-des-formes-de-l-obsession-a-l-obsession-de-la-forme–349103.kjsp.

« Les Pigmentations de l’écriture nabokovienne », Les Cahiers du CICLas, n°9/2006, p. 56-69.

« Brushing through “veiled values and translucent undertones”: Nabokov’s Pictorial Approach to Women», Transatlantica, 1, 2006 : <http://transatlantica.revues.org/index760.html>

« Brushing through “veiled values and translucent undertones” », Transatlantica [En ligne], 1/2006, mis en ligne le 14 septembre 2009 : < http://transatlantica.revues.org/760>

« Disclosures under Seal: Nabokov, Secrecy and the Reader », Cycnos, vol. 24, n°1, mis en ligne le 20 mars 2008 : < http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1048>

« A Shadow behind the Heart » : l’Étranger au cœur de l’intime dans Pnin de Nabokov », Revue LISA/LISA e-journal, vol. VII – n°2/2009, mis en ligne le 3 juin 2009, p. 130-141, <http://lisa.revues.org/324>

« Bodies in Translation: Deriving Meaning from Motion in Nabokov’s works », dans W. Norman et D. White (dir.), Transitional Nabokov, Oxford & New York, Peter Lang, 2009, p. 153-65.

« Nabokov’s Sense of Detail – with Particular Reference to Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkhunen (dir.), Lolita. Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, 2009, p. 55-69.

« Le pédantisme dans Lolita », Sillages Critiques, novembre 2010, mis en ligne le 15 janvier 2010 : <http://sillagescritiques.revues.org/index1753.html>

« Shadow of a Double: Taking a Closer Look at the Opening of Kubrick’s Lolita », Miranda, n°3, 2010, Marie Bouchet (dir.), Lolita: Examining « the Underside of the Weave » / Lolita : Examiner « l’envers de la toile”, mis en ligne le 26/11/2010 : <http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_18-865>

« A Tool for Digging : Nabokov’s Original of Laura recycled », dans J-J. Chardin et A. Bandry-Scubbi (dir.), The Déjà vu and the Authentic in Anglophone Literature and Culture, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing – à paraître courant 2012.

« Nabokov’s Last Smile, » Shades of Laura, ed. Yuri Leving (McGill-Queen’s University Press, 2013), pp. 103-113.

Articles dans des revues à comité de lecture

“Portrait of the Artist as an Old Man: Nabokov’s Evolving Body Paradigm”, in “The New Nabokov,” dir. A. Carosso and G. Ferreccio, CoSMo (Comparative Studies in Modernism-Revista del Centro Studi Arti della Modernità), 7 (2015).

http://www.ojs.unito.it/index.php/COSMO/issue/view/129

Entretiens

« Erik Morse interviews Lara Delage-Toriel, » in « A Portrait of the Young Girl: On the 60th Anniversary of Lolita, » Los Angeles Review of Books, 6 Jan. 2015.

https://lareviewofbooks.org/interview/portrait-young-girl-60th-anniversary-lolita-part

Entretien au sujet de l’affiche de Lolita de Kubrick, « Personne ne bouge », Arte TV, 2013.

Interview au sujet de The Original of Laura de Nabokov, Le Nouvel Observateur, avril 2010.

Interview au sujet de The Original of Laura de Nabokov, Vanity Fair (Allemagne), mai 2009.

Varia

« Lolita a 50 ans », ateliers et performance publique interdisciplinaire à destination des étudiants et du personnel de l’Université de Strasbourg (septembre-octobre 2015) : conception et direction artistique en collaboration avec la soundpainteuse Burcu Yilmaz,

Exposition « A Guide to Berlin » (Installation de Maria et Natalia Petschatnikov): commissaire, avec Sophie Bernard-Léger, MISHA, avril-mai 2014

A Guide to Berlin in Strasbourg, film documentaire: co-réalisation avec Sophie Bernard-Léger et Laure Fugain, 2014.

« Mademoiselle O », Lecture musicale: composition et interprétation (lecture en anglais), avec Vincent Peter (basse électrique) et Isabelle Morane (lecture en français)). Représentation à la Librairie Quai des Brumes, Festival des Bibliothèques Idéales, 25 septembre 2014

« Nuit Nabokov », salle de l’Aubette, Festival des Bibliothèques Idéales, Strasbourg, 24 septembre 2010: organisatrice et animatrice.

« The Original of Laura de Nabokov » (court essai), Le Livre de ma vie, Strasbourg, Librairie Kléber, 2008.

Nabokov in the Classroom (en collaboration avec Xavier Fassion), documentaire sonore réalisé à partir de témoignages d’étudiants ayant suivi 4 différents semestres de cours sur Pnin et Lolita avec moi. Diffusé lors du colloque « Kaleidoscopic Nabokov ». 2008.

Lolita, Lecture musicale : composition sonore à partir d’extraits de Lolita de Nabokov, en collaboration avec Xavier Fassion (percussions et manipulation d’objets). Instruments: violoncelle, bandonéon, voix. Représentations à l’Université de Toulouse-Le Mirail, octobre 2009, et à l’Université de Strasbourg, janvier 2010.

« Lolita Desiderata » : réflexions personnelles autour d’extraits de Lolita , rédigées dans le cadre de l’exposition Desiderata, (commissaire d’exposition : Alexandra Loewe), Galerie Yukiko Kawase, 8 juin-13 juillet 2011.

Communications non publiées

« Private Property: No Trespassing, or Why Feminists Haven’t Yet Trodden on Nabokov’s Grounds », American Literature Assocation Conference, Baltimore, Etats-Unis, juin 1999.

« Fussy Aphrodite, or the Sexual Crux in Nabokov’s Last Novels », The Nabokov Centennial Conference, University of Cambridge/University of London, Royaume-Uni, juillet 1999.

Actuellement accueillie en délégation CNRS dans l’UMR LARCA de Paris 7 (2020-2022). Yannicke Chupin est maître de conférences à CY Cergy Paris Université où elle enseigne la littérature nord-américaine. Elle est membre de l’UMR CNRS 9022  Héritages  de CY Cergy-Paris Université.

Ses recherches portent sur Vladimir Nabokov et la littérature nord-américaine du XXe et XXIe siècle. Dans l’oeuvre de Nabokov, elle s’intéresse tout particulièrement à la métafiction et à l’écriture réflexive, un sujet qui constitue le sujet de son ouvrage consacré à Vladimir Nabokov, Fictions d’écrivains, publié aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne en 2009. Elle a collaboré à l’édition du troisième volume de Nabokov dans la Bibliothèque de la Pléiade, sous la direction de Maurice Couturier  et a co-dirigé plusieurs volumes collectifs consacrés à Nabokov (Nabokov et la France, PUS, 2017), Les Soixante ans de Lolita (Miranda, 2017). Elle a également publié des articles portant sur Donald Barthelme, Steven Millhauser, Nicholson Baker,  Don De Lillo, ou Edward Hopper.

Ouvrages personnels / Monographies

1. Vladimir Nabokov, Fictions d’écrivains, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne (PUPS), préface de Michael Wood, 2009, 476 pages.

2. Aux Origines de Laura, le dernier manuscrit de Vladimir Nabokov, avec R. Alladaye, Préface de Maurice Couturier, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne (PUPS), 2011, 376 pages.

b. Direction et co-direction d’ouvrages

3. Chupin Yannicke, Edel-Roy Agnès, Manolescu Monica (dir.), Vladimir Nabokov, History and Geography, The Nabokov Online Journal, vol. XV, 2021. https://www.nabokovonline.com/current-volume-2021.html

4. Chupin Yannicke, « Mutations de la métafiction », Revue française d’études américaines, 2019/2, N°159, 99 pages.

5. Vladimir Nabokov et la France, avec A. Edel-Roy, M. Manolescu et L. Delage-Toriel (dir.). Presses Universitaires de Strasbourg, 2017, 252 pages.

6. « Les Soixante ans de Lolita », avec A. Edel-Roy, J. Loison-Charles, M. Bouchet, Miranda, 2018 :

c. édition scientifique

Membre de l’équipe de la Pléiade : Vladimir Nabokov, Oeuvres Romanesques Complètes, éd. Dirigée par Maurice Couturier, Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque de La Pléiade, t.III, rédaction des Notes de « Ada ou l’Ardeur, une chronique familiale » avec Marie Bouchet, Agnès Edel-Roy, Monica Manolescu, parution programmée en 2020.

d. Sélection d’articles et chapitres d’ouvrages 

« Les Variations Dolores » in « Les Soixante ans de Lolita », Miranda , Revue Pluridisciplinaire du Monde Anglophone, http://miranda.revues.org/ 10470, Octobre 2017.

« “A Most Pleasurable Antiphony”, Dialogues d’auteurs et aspects de la réflexivité dans Lolita de Nabokov et Kubrick », Études Anglaises, 2009/4, Vol. 62, octobre-décembre 2009, 415-427.

« A Look at the Spectropoetics of Photography in Nabokov’s Fiction », Nabokov’s Senses, Dir. M. Bouchet, J. Loison-Charles et I. Poulin, PalGrave McMillan, 2020, à paraître (2020).

« “A Medley of Voices” : Polyphonie et discours rapportés dans Lolita de Vladimir Nabokov », Sillages critiques 11, 2010, mis en ligne le 15 janvier 2010 URL : <http://sillagescritiques.revues.org/index1720.html>.

« Nabokov’s reflections on ‘Proust’s Prismatic People‘ » in in Pieters Jurgen and Ben Dooghe (dir.), Vladimir Nabokov’s Lectures on Literature, Portraits of the Artist as Reader and Teacher: Vladimir Nabokov’s Lectures on Literature, Leiden, Pays-Bas, Brill, 2018 (pp.19-34).

« Hopper ‘Lost in an artist’s Dream’ : Gas (1940) », Transatlantica [En ligne], in « The Age of Anxiety: la Peinture américaine des années 1930 http://transatlantica.revues.org, Mai 2018.

 “Nymphets do not occur in polar regions : lectures du stéréotype dans Lolita », in, « Lolita, Examining the Underside of the Weave », Marie Bouchet (dir.), Miranda, n° 3,  novembre 2010. URL : http://www.mirandaejournal.eu/1/miranda/recherche.xsp.

« “Do you mind very much cutting out the French?”, le français de Humbert Humbert dans Lolita » de Vladimir Nabokov, RFEA, n°115, mars 2008, 50-59.

« Turning the Myth Upside Down : From Humbert and Lo to Hubert and Flo, or Reading the Particulars »  in Nabokov Upside Down, Boyd Brian et Bozovic Marijeta (dir.), Northwestern University Press, 2017 (pp. 239-249).

“Nymphets do not occur in polar regions : lectures du stéréotype dans Lolita », in, « Lolita, Examining the Underside of the Weave », Marie Bouchet (dir.), Miranda, n° 3, novembre 2010. URL : http://www.mirandaejournal.eu/1/miranda/recherche.xsp.

Entretiens radiophoniques

« Les Nuits de France Culture : Vladimir Nabokov » : « Entretien avec Yannicke Chupin        et Agnès-Edel Roy », 1ère diffusion le 20 avril 2018. https://www.franceculture.fr/dossiers/nuit-vladimir-nabokov-par-philippe-garbit

« La Compagnie des Auteurs », de Matthieu Guarrigou Lagrange  « Vladimir Nabokov   (2/4) : les écrivains de            Nabokov », 1ère diffusion le 9 avril 2019 . https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/vladimir-nabokov-24-les-ecrivains-de-nabokov

rene-alladaye

 

René Alladaye est ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud et agrégé d’anglais. Maître de Conférences à l’Université Toulouse-Le Mirail, il a consacré sa thèse ainsi que nombre de ses travaux de recherche à l’œuvre de Vladimir Nabokov. Il participe à la publication de ses œuvres complètes dans la « Bibliothèque de la Pléiade » sous la direction de Maurice Couturier.

 

 

 

Articles

  • « Le cas Lolita », Cycnos, n° 9, 1992.
  • « Vladimir Nabokov et la “poésie positionnelle” : deux dimensions de Poems and Problems », Espaces du texte, La Licorne, UFR Langues Littératures, Poitiers, 1994, p. 187-198.
  • « Troubles doubles : les ruses de l’identité dans Lolita », Études anglaises, vol. 48, n° 4, octobre-décembre 1995, p. 478-488.
  • « Les fausses confidences de Nabokov : Figure(s) d’auteur en conversation », Cycnos, volume 14, n° 2, 1997.
  • « Quand tout dépend du détail : V. Nabokov et l’acte de lecture dans les Lectures on Literature et autres conférences », Le Détail, La Licorne, UFR Langues Littératures, Poitiers, 1999, p. 217-226.
  • « “The soft détonation of recognition” : quelques aspects de la réécriture de Lolita dans Eclipse de John Banville », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2009.
  • « “A kind of détective investigation of the mystery of literary structures” : quelques aspects de la composition de Lolita », dans E. Martiny (dir.), Lolita from Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, SEDES, 2009.
  • « Geôle, enjôler, enjoliver : surveiller et (p)unir dans Lolita », Sillages critiques, n° 11, 2010 : <http://sillagescritiques.revues.org/>
  • « Play hard : enjeux des jeux dans Lolita », Miranda n° 3, novembre 2010, Marie Bouchet (dir.), Lolita: Examining « the Underside of the Weave » / Lolita : Examiner « l’envers de la toile », mis en ligne le 26/11/2010 :
    <http://www.mirandaejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_05-657>
  • Notice et notes à Brisure à Senestre, dans Œuvres romanesques complètes, éd. dirigée par Maurice Couturier, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », t. II, 2010, p. 1567-1608.
  • « Through the Looking-glass – Pale Fire as anamorphosis: an alternative theory of internal authorship », Nabokov Online Journal, vol. V, 2011, à paraître.

 

Traductions

  • Le Don [1939], révision de la traduction (de la version anglaise) de Raymond Girard, dans Œuvres romanesques complètes, éd. dirigée par Maurice Couturier, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », t. II, 2010, p. 1-385.
  • Brisure à Senestre, révision de la traduction de Gérard-Henri Durant, dans Œuvres romanesques complètes, éd. dirigée par Maurice Couturier, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », t. II, 2010, p. 603-803.
  • Le Don, traduction en français de la notice et des notes d’Alexandre Dolinine, dans Œuvres romanesques complètes, éd. dirigée par Maurice Couturier, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », t. II, 2010, p. 1417-1532.

 

Membres du bureauMaurice COUTURIER – Président d’honneur

Yannicke CHUPIN Vice-présidente

Michael FEDERSPIEL –Vice-président

Marie BOUCHET Vice-Présidente & Webmestre

Sophie BERNARD-LEGER – Secrétaire adjointe

Jocelyne WETZEL-PICARD – Trésorière adjointe

Autres membres

  • Sylvain SCHWARTZ
  • Stanislav SHVABRIN
    Alisa SNIDERMAN
  • Olivia THIESSEN
  • Philippine VIEILLE
  • Sigolène VIVIER

L’association « Chercheurs Enchantés : Société Française Vladimir Nabokov » est née au printemps 2011, dans le sillage d’un colloque, Kaleidoscopic Nabokov, qui en octobre 2008 avait réuni à l’Université Marc Bloch de Strasbourg, et pour la première fois en France, les spécialistes français.es ou francophones de l’œuvre de Vladimir Nabokov émanant des études anglophones, russes et comparatistes. Forte du succès de cette rencontre, la petite communauté de chercheurs a souhaité fonder une structure qui soit à même de soutenir et faire valoir la richesse et la vitalité de la recherche suscitée par l’œuvre de l’écrivain dans l’hexagone et par-delà ses frontières. A présent établie à Strasbourg, cette structure accueille en son sein une palette de personnalités : enseignants dans le secondaire et le supérieur, étudiants, chercheurs indépendants, artistes, écrivains, traducteurs et lecteurs passionnés, vivant en France mais également à l’étranger.

Son bureau est actuellement composé de Julie Loison-Charles (Présidente), Yannicke Chupin (Vice-Présidente Recherche),  Michael Federspiel (Vice-Président Actions Grand public), Marie Bouchet (Trésorière), Sophie Bernard-Léger (Trésorière adjointe), Elena Devos (Secrétaire), Agnès Edel-Roy (Secrétaire adjointe et Webmestre), avec Anne-Marie Lafont (Référente pédagogique), Elsa Court (Référente Création/Artistes), Jean-Paul Bois-Margnac (Référent Arts visuels) et Léopold Reigner (Responsable de la newsletter).

Maurice Couturier, doyen des études nabokoviennes en France, en est le président d’honneur.

Dans ses statuts, l’association s’est donné les buts suivants :

  • promouvoir l’étude et la connaissance de la vie et de l’œuvre de Vladimir Nabokov;
  • renforcer la collaboration entre chercheurs spécialistes de Vladimir Nabokov, notamment d’un point de vue transdisciplinaire (arts, sciences, traduction, littératures comparée, russe, américaine);
  • diffuser la production scientifique de ses membres et d’autres chercheurs internationaux, dans la mesure où leurs travaux concernent Vladimir Nabokov;
  • développer des projets artistiques autour de Vladimir Nabokov;
  • diffuser la connaissance de la vie et de l’œuvre de Vladimir Nabokov auprès du grand public.

Le premier grand chantier sur lequel se sont lancés les Chercheurs Enchantés a été l’organisation d’un colloque international portant sur les relations que Nabokov a entretenues avec la France. Ce colloque s’est tenu à Paris, du 30 mai au 1er juin 2013. Son volet scientifique s’est déroulé à la Sorbonne et à l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, mais afin d’étendre la portée de cette manifestation culturelle et toucher un public élargi, la troisième journée du colloque a eu lieu à la BPI (bibliothèque publique d’information) du Centre Georges Pompidou.

Le second événement a été l’organisation d’une Journée Doctoriale Nabokov, à l’Université de Strasbourg, en mai 2014 (voir la rubrique Manifestations), accompagnée de la création d’une installation artistique inspirée d’une nouvelle de Nabokov.

Comme le roman Lolita fut publié pour la première fois à Paris en 1955, les Chercheurs Enchantés ont  préparé une manifestation pour fêter Les soixante ans de Lolita, qui s’est tenue les 24 et 25 septembre 2015, à Nanterre et à Paris. En parallèle, une exposition consacrée à Nabokov a été organisée à l’American Library in Paris. Pour de plus amples informations, consultez la page « Les soixante ans de Lolita à Paris ».

Le deuxième colloque international, organisé par la Société Française Vladimir Nabokov, s’est tenu du 28 au 30 avril 2016 à Biarritz, station balnéaire de la Côte Basque où séjournaient de nombreux Russes blancs et où Nabokov rencontra son premier amour. Le thème choisi pour cette manifestation était « Les cinq sens dans l’oeuvre de Vladimir Nabokov ». Elle fut l’occasion de trois expositions et d’une création chorégraphique.

Le colloque international suivant fut consacré à Nabokov et la traduction, afin de rendre compte de l’importance de celle-ci dans la pratique de traducteur de l’auteur et dans son écriture. Il se déroula en deux phases, de part et d’autre de l’Océan Atlantique, à l’Université de Lille les 17-18 mai 2018, puis à celle de Chapel Hill (Caroline du Nord, Etats-Unis), les 27-28 octobre 2018.

L’histoire et la géographie dans l’oeuvre de Vladimir Nabokov furent le sujet du quatrième colloque international organisé par les Chercheurs Enchantés. Il eut lieu aux Universités de Cergy et de Paris-Sorbonne du 6 au 9 juin 2019 et fut notamment l’occasion d’une performance artistique au sein du Musée National de l’Histoire de l’Immigration.

Le prochain colloque des Chercheurs Enchantés est prévu pour octobre 2021 à Sorbonne Université, sur le thème « Nabokov et le cinéma ». Davantage d’informations sont disponibles sur la page dédiée à ce cinquième colloque international.

La Société Française Vladimir Nabokov travaille aussi actuellement à son prochain colloque international, qui aura lieu en Suisse en 2023, sur les terres où Nabokov vécut les vingt dernières années de sa vie. Il s’agit cette fois d’un partenariat avec l’Université de Lausanne et avec la prestigieuse Fondation Jan Michalski, pour notamment y proposer une exposition inédite de manuscrits de Nabokov.

Notre association est ouverte à toute suggestion de manifestation autour de l’œuvre de Nabokov, qu’elle soit créative, scientifique et/ou grand public. N’hésitez pas à nous contacter.

Pour tout renseignement sur l’association et ses activités, veuillez prendre contact via email: les.chercheurs.enchantes@gmail.com.

Languages : Français | English | Русский

 

« The Enchanted Researchers: French Vladimir Nabokov Society », was born in the spring of 2011, in the wake of a conference, Kaleidoscopic Nabokov, that had taken place at the Marc Bloch University of Strasbourg in October 2008 and had gathered together for the first time in France a gamut of French or French-speaking specialists of Nabokov’s work coming from either English, Russian or Comparatist areas of study. Encouraged by the success of this encounter, the community of researchers decided to found an organization that might readily support and broadcast the wealth and vitality of the research prompted by the writer’s œuvre within France and beyond. Presently based in the University of Strasbourg, our society hosts a colourful array of teachers and scholars, students, artists, writers, translators and passionate readers living in France and abroad.

Its Board is made up of Agnès Edel-Roy (president), Yannicke Chupin (vice-president), Michael Federspiel (vice-president), Marie Bouchet (vice-president and webmaster), Anne-Marie Lafont (secretary), Sophie Bernard-Léger (assistant secretary), Julie Loison-Charles (treasurer), and Jocelyne Wetzel-Picard (assistant treasurer). Maurice Couturier, France’s pioneering Nabokovian, acts as its honorary president.

The aims of our society as they appear in its founding by-laws are the following :

  • to promote the study and knowledge of the life and works of Vladimir Nabokov ;
  • to foster collaboration among researchers and specialists of Nabokov, notably from a transdisciplinary perspective, including the arts, sciences, translation, comparative, Russian and American literature studies ;
  • to contribute to the circulation of scholarly publications on Nabokov, both by its members and by international researchers ;
  • to develop artistic projects inspired by Nabokov ;
  • to make Nabokov’s life and work better known by the general public.

The Enchanted Researchers’ first major project was an International Conference focusing on the various aspects of Nabokov’s relationship with France. This conference was held in Paris from 30th May to 1st June 2013. Its scholarly part took place at Sorbonne University and at the Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm. However, to offer this cultural event a broader audience, we organized  the last day of the conference at the BPI (Public Information Library) at the Centre Georges Pompidou.

The International Conference was followed by was a Doctoral Conference held in May 2014 in Strasbourg (see « Manifestations« ).

Its next series of events will commemorate the sixtieth anniversary of the publication of Lolita, and will take place on September 24-25, 2015, in Paris. For more information, please consult our « Actualités ».

If you have any queries about our society and its activities, please get in touch with
Anne-Marie Lafont (for Russian): annemarie.lafont@vladimir-nabokov.org  or Sophie Bernard-Léger (for English) : sophie.bernard-leger@vladimir-nabokov.org.

Languages : Français | English | Русский

 

Ассоциация « Зачарованные Исследователи : Французское Общество Владимир Набоков » возниклa весной 2011ого года, после коллоквиума Калейдоскопик Набоков, в котором в октябре 2008ого года в Университете Марка Блоха в Страсбурге, впервые собрались французские и франкоговорящие специалисты творчества Владимира Набокова, операющихся на английские, русские и компаративистские исследования. Успех этой встречи привёл к созданию этого общества, которое смогло бы поддержать и представить в выгодном свете богатство и жизненность проведённого во Франции и за границей исследования. Теперь это общество, расположенное в Страсбургском университете, принимает в свои ряды многих выдающихся деятелей : преподавателей среднего и высшего образования, студентов, самосостоятельных исследователей, артистов, писателей, увлечённых Набоковым переводчиков и читателей, живущих не только во Франции, но и за рубежом.

 

Состав следующий : Аньес Эдель-Руа (председатель), Ианник Шупен (заместитель председателя), Мари Буше (заместитель председателя / вебмастер), Михаил Федерспиель (заместитель председателя), Анн-Мари Лафон (секретарь), Софи Бернар Леже (заместитель секретаря), жюли Луазон-шарль (казначей), жоселин Вецель-пикар (заместитель казначея) и Морис Кутюрье, декан набоковских исследований во Франции – почётный председатель этого общества.

  • В своих уставах ассоциация поставила себе следующие цели :
  • изучать жизнь и творчество Владимира Набокова ;
  • укреплять сотрудничество между исследователями – специалистами Владимира Набокова, особенно с точки зрения междисциплинарных исследований (искусство, науки, переводоведение, сравнительная, русская, американская литература) ;
  • распространять научные произведения о Владимире Набокове членов этого общества и других международных исследователей ;
  • разрабатывать артистические проекты о Владимире Набокове ;
  • доводить сведения о жизни и творчестве Владимира Набокова до широкой публики.

В первую очередь, « Зачарованные Исследователи » потрудились над организацией международного коллоквиума, затрагивающего отношения, которые Набоков поддерживал с Францией. Этот коллоквиум состоияся в Париже с 30ого мая по 1ое июня 2013ого года. Его научная часть прошло в Высшей Педагогической Школе на улице Ульм. Но, чтобы довести до широкой общественности всю значимость этого события, тоже задействованы были другие партнёры и места, а в особенности ИПБ (информационная публичная библиотека) в Центре Помпиду, Фонд Сингер-Полиньяк и Парижская мэрия.

 

За любой справкой обращаться на английском языке к Софи Бернар Леже ( sophie.bernard-leger@vladimir-nabokov.org ??) и Ианник Шупен (yannicke.chupin@vladimir-nabokov.org) и) и на русском языке к Аньес Эдель-Руа (agnes.edelroy@vladimir-nabokov.org) и Анн-Мари Лафон (anne-marie.lafont@vladimir-nabokov.org