Colloque International : « Vladimir Nabokov et la France »

Les Chercheurs enchantés : Société Française Vladimir Nabokov

Paris, 30 mai-1er juin 2013



ZHULINA, Alisa – Harvard University, USA / Ecole Normale Supérieure, France
Le Feu pâle  de l’échange entre Vladimir Nabokov et Alain Robbe-Grillet

    Peu d’écrivains contemporains de Vladimir Nabokov ont gagné son respect. Cependant Nabokov a appelé Alain Robbe-Grillet le plus grand auteur vivant de la langue française. Cette admiration était réciproque. Robbe-Grillet a déclaré qu’il sentait une grande parenté avec Nabokov, “l’auteur de Lolita, mais plus encore celui de Feu pâle, qui est un roman extraordinaire” (Le Monde, 1967). En plus, Robbe-Grillet a participé à l’une des premières interviews françaises de Nabokov en 1959.
    Les deux n’étaient pas toujours d’accord sur les questions de psychologie ou à propos du Nouveau Roman dont Robbe-Grillet était le théoricien. Bien que ce dernier ait appelé Nabokov « un grand auteur du Nouveau Roman» (The Paris Review, 1986), Nabokov était étranger à tout esprit « de groupe » et rejetait les étiquettes du « Nouveau Roman » et de « l’anti-roman » (proposée par Sartre).
    Comment peut-on examiner les résonances de l’œuvre de Nabokov dans le paysage artistique français et la manière dont ce paysage l’a inspiré? Il ne s’agit pas d’une question triviale d’influence directe. Cependant quand Nabokov a commencé Feu pâle en 1959 (Autres Rivages), il était déjà familier avec les romans de Beckett, de Robbe-Grillet, et de l’Oulipo. On peut donc argumenter que la littérature française des années 50 lui a fourni au moins des questions sur l’état du roman. En fait, Paul Braffort a déjà traité du rapport entre Nabokov et Queneau. Jane Grayson a examiné les échos entre Nabokov and Perec.
     Je propose d’examiner les relations artistiques entre Nabokov et Robbe-Grillet d’une manière comparative. Feu pâle et les romans de Robbe-Grillet lus par Nabokov — Le Voyeur (1955), La Jalousie (1957, « le plus beau roman d’amour depuis Proust, » selon Nabokov), et Dans le labyrinthe (1959) — abordent souvent les mêmes thématiques: le roman policier, les jeux narratifs, le rapport entre l’auteur et le lecteur, la voix d’un narrateur-voyeur, et l’obsession. Il existe des échos entre les techniques narratives de Nabokov et les effets cinématiques de Robbe-Grillet qui a admis que, bien que Feu pâle n’ait pas influencé Trans-Europ-Express (1966), son film avait « un peu la même structure: une pyramide d’imaginaires. » Leurs solutions artistiques sont souvent différentes cependant. Le rapport entre ces deux écrivains est un dialogue intellectuel et artistique qui les défie de penser l’avenir du roman et qui met leurs talents à l’épreuve.

 

Alisa Zhulina : Doctorante en littérature comparée et études cinématographiques à l’Université de Harvard. Pensionnaire étrangère à l’Ecole Normale Supérieure 2012-2013.

PRÉSENTATION DU COLLOQUE        PROGRAMME        AUTOUR DU COLLOQUE       PRATIQUE

CONFERENCE MAINPAGE        PROGRAM         AROUND THE CONFERENCE        PRACTICAL INFO