Lolita (1955) Lolita (1959) Лолита (1965)

Ouvrages et recueils

BOUCHET, Marie (dir.), « Lolita : Examining « the Underside of the Weave » / Lolita : Examiner « l’envers de la toile » », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 :
http://www.miranda-ejournal.eu/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_16-188.
—, Lolita, A Novel by Vladimir Nabokov, A Film by Stanley Kubrick, Paris, Atlande, coll. « Clefs Concours », 2009.

COUTURIER, Maurice,  Lolita de Nabokov, Paris, Didier, 1996.
 —, (dir.), Lolita, Paris, Autrement, coll. « Figures mythiques », 1998.

DELAGE-TORIEL, Lara,  Lolita de Vladimir Nabokov et Stanley Kubrick, Paris, Editions du Temps, 2009.

HUBIER, Sébastien, Lolitas et petites madones perverses : émergence d’un mythe littéraire, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2007.

MAAR, Michael, D’une Lolita l’autre. Lichberg et Nabokov, trad. Ursula Bühler, Genève, Droz, coll. « Titre courant », 2005.

MACHU, Didier et TUHKUNEN Taina (dir.), Lolita, roman de Vladimir Nabokov et film de Stanley Kubrick, Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009.

MACHU, Didier, Lolita ou le Tyran confondu : lecture de Vladimir Nabokov, préface de Jeff Edmunds, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2010.

MARTINY, Erik (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009.

MANOLESCU, Monica et PAQUET-DEYRIS, Anne-Marie, Lolita [Nabokov, Kubrick]. Cartographies de l’obsession, Paris, Presses universitaires de France/CNED, 2009.

RAGUET-BOUVART, Christine, Lolita : un royaume au-delà des mers, Talence, Presses Universitaires de Bordeaux, 1996.
Sillages critiques, n°11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/1644

Articles

ALDRIDGE, Alfred Owen, « Essais sur les personnages des Liaisons dangereuses en tant que types littéraires », Archives des Lettres Modernes, n° 31, novembre 1960, p. 45-52.

ALLADAYE, René, « Le cas Lolita », Cycnos, n° 9, 1992 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1174
—, « Troubles doubles : les ruses de l’identité dans Lolita », Études anglaises, vol. 48, n° 4, octobre-décembre 1995, p. 478-488.
—, «  « “The soft detonation of recognition” : quelques aspects de la réécriture de Lolita dans Eclipse de John Banville », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2009, p. 93-101.
—, « « A kind of detective investigation of the mystery of literary structures » : quelques aspects de la composition de Lolita », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009.
—, « Geôle, enjôler, enjoliver : surveiller et (p)unir dans Lolita », Sillages critiques, n° 11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/1682
—,  « Play hard : enjeux des jeux dans Lolita », dans M. Bouchet (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 : http://www.mirandaejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_05-657.

BALESTRINI, Nassim, W., « Nabokov’s Screenplay: Epic, Dramatic, Cinematic », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 149-158.

BARAT, Jean-Claude, « Du roman en général et de Lolita en particulier », La Licorne, n° 22, 1992, p. 89-99.

BERNHARD, Edmond, « La thématique échiquéenne de Lolita », dans R. Micha (dir.), L’Arc [n° 24, printemps 1964], n°99, 1986, p. 39-47.

BOUCHET, Marie, « Focalization and Narration in Lolita, Novel and Film », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 209-222.
—, « Lolita, the Secret of/in Lolita: « Poerotics » of Secrecy », dans J. Liste (dir.), American Secrets, Madison, New Jersey, Fairleigh Dickinson University Press, 2011.
—, « The Enchanted Hunters and the Hunted Enchanters: the dizzying effects of embedded structures and meta-artistic devices in Lolita, novel and film », Sillages Critiques, n° 11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/index1737.html.
—, « « Holding that wisp of iridescence » : l’irisation sensuelle des blancs du texte nabokovien », dans J. Kempf (dir.), Transatlantica, n° 4, 2005 : http://etudes.americaines.free.fr/TRANSATLANTICA/4/bouchet.pdf
—, « Fragments d’un discours amoureux : le corps de Lolita, entre sensualité et textualité », dans Faire corps — représentations du corps et pragmatique du corporel, Lille, Presses de l’Université de Lille, (à paraître).
—, « From Dolores on the Dotted Line to Dotted Dolores », Nabokov Studies, n° 9, Davidson, Davidson College, 2005, p. 101-114.
—, « Les métamorphoses de la beauté ou la jeune fille nabokovienne », Zembla : http://www.libraries.psu.edu/nabokov/bouchet1.htm
—, « Lorsque le texte effleure la peau, les descriptions de jeunes filles en fleurs chez Vladimir Nabokov : poétique de l’entremise et érotique du déplacement », dans B. Lançon (dir.), Le sens du poil : Anthropologie de la chevelure et de la pilosité, Brest, Presses de l’Université de Bretagne Occidentale, 2011.
—, « Music and Songs in Lolita, Novel and Film »,  dans M. Bouchet (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 :
http://www.miranda-ejournal.eu/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_11-455.
—, « Vladimir Nabokov, un exemple d’aliénation créatrice », dans Renée Dickason (dir.), LISA, Vol. VII, n° 2, 2009 : http://www.unicaen.fr/mrsh/lisa/publicationsFr.php?p=1&id=0231&num=023
CHOUARD, Géraldine, « Loli-time: temps, hors-temps et contretemps dans Lolita de Vladimir Nabokov », Q/W/E/R/T/Y, n° 5, octobre 1995, p. 303-313.
CHOUARD, Géraldine et Crémieux Anne, « Love at First Sight: Humbert meets Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 265-274.
CHUPIN, Yannicke, « « Do you mind very much cutting out the French? », le français de Humbert Humbert dans Lolita de Vladimir Nabokov », RFEA (Revue Françaises d’Etudes Américaines), n° 115, mars 2008, p. 50-59.
—, « L’écrivain déplacé dans Lolita et Pnin de Vladimir Nabokov », LISA, vol. VII/ n°2/ 2009, p. 84-103 : http://lisa.revues.org/289
—, « « A Most Pleasurable Antiphony », Dialogues d’auteurs et aspects de la réflexivité dans Lolita de Nabokov et Kubrick », Études Anglaises, 2009/4, vol. 62, octobre-décembre 2009, p. 415-427.
—, « Humbert Humbert et l’écriture de la différence », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 85-96.
—, « « A medley of voices »: Polyphonie et discours rapportés dans Lolita de Vladimir Nabokov », Sillages critiques, n°11, 2010 :
http://sillagescritiques.revues.org/index1682.html
—, « « Nymphets do not occur in polar regions: lectures du stéréotype dans Lolita » »,  dans M. Bouchet (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 :
http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_06-1074

CIMENT, Michel, « Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 117-120.

CONNOLLY, Julian W., « A Close Reading of the Enchanted Hunters Scene », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 121-132.

CORNWELL, Neil, « The Lolita phenomenon », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 11-24.

COUTURIER, Maurice, « L’effet Lolita », Magazine littéraire, n° 233, septembre 1986, p. 29-31.
—, « Censorship and the Authorial Figure in Ulysses and Lolita », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov: At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, vol. 12, n° 2, 1995 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1448.
—, « Lolita en de censurr », De tweeded ronde (Pays Bas), Nabokov-nummer, hiver 1998-1999.
« Traduire Lolita », dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du XXe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 521-529.
—, « Lolita censuré », dans J. Domenech (dir.), Censure, autocensure et art d’écrire, Bruxelles, Complexe, 2005, p. 281-301.
—, « Narcissism and Demand in Lolita », Nabokov Studies, vol. 9, 2005, p. 19-46.
—, « Lolita Revisited by a New Annotator », dans M. Numano et T. Wakashima (dir.) Revising Nabokov Revising, Kyoto, The Nabokov Society of Japan, 2010, p. 11-20.
—, « Lolita Saihou – Aratana Chuushyakusha toshite », (en japonais), dans T. Wakashima et M. Numano (dir.), Kakinaosu Nabokov ; Yominaosu Nabokov, Tokyo, Kenkyusha, 2011, p. 5-28.

DELAGE-TORIEL, Lara, « Nabokov’s Sense of Detail – with Particular Reference to Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 55-69.
—, « Le pédantisme dans Lolita », Sillages Critiques, n°11, 2010 :
http://sillagescritiques.revues.org/index1753.html.
—, « Shadow of a Double: Taking a Closer Look at the Opening of Kubrick’s Lolita »,  dans M. Bouchet (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 :
http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_18-865.

DIMENT, Galya, « From Bauer’s Li to Nabokov’s Lo: Lolita and Early Russian Film », dans M. Couturier (dir.), « Annotating vs. Interpreting Nabokov », Cycnos, vol. 24, n° 1, 2007 :
http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1040.

DUREAU, Yona, « Quelques rapports entre la science et l’écriture dans Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 99-114.

EDEL-ROY, Agnès, « Lolita, ou « l’ombre d’une branche russe ». Etude de l’auto-traduction »,  dans M. Bouchet (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 :
http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_05-657.

EDMUNDS, Jeff, « Comedy in Lolita », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 61-72.

ETCHEVERRY, Michel, « le charme feutré du mauvais goût philistin : Lolita d’Adrian Lyne (1997), dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 195-207.

EVAIN, Christine, « Hollywoodisation de Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 223-238.

FAYE, Sabine, « Lolita ou le désir d’éternité », Revue Cercles, 2010, p. 93-102.

FRAYSSE, Suzanne, « Le texte tendu au lecteur : Lolita de Nabokov », Q/W/E/R/T/Y, n° 5, octobre 1995, p. 315-324.
—, « Worlds Under Erasure : Lolita and Postmodernism », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov: At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, vol. 12, n° 2, 1995 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1461.

GAMBARO, Fabio, « Lolita racontée par elle-même », Magazine littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 66-67.

GATTEGNO, Jean, « Entre Alice et Lolita », Magazine littéraire, n° 233, septembre 1986, p. 25-26.

GERBAUD, Colette, « Monde enchanté et enchantement dans Lolita de Nabokov », Americana, n° 13, 1996, p. 115-129.

GIRODIAS, Maurice, L’Affaire Lolita, Paris, Olympia Press, 1957.

HAMRIT, Jacqueline,  « Generic glidings and endless writing from The Enchanter to Lolita. A Screenplay through Lolita », dans M. Numano et T. Wakashima (dir.), Revising Nabokov Revising. The Proceedings in the International Nabokov Conference, Kyoto, Japan, The Nabokov Society of Japan, 2010, p. 27-32.
 —, « Structure in Lolita », Zembla, 19 septembre 2008 :
 http://www.libraries.psu.edu/nabokov/zembla.htm
 —, « Trauma in Lolita », LATCH (A journal for the study of the Literary Artifact in Theory, Culture, or History), novembre 2009:
www.openlatch.com
 —, « Lolita’s subjectivity », Zembla, 3 novembre 2009 :
 http://www.libraries.psu.edu/nabokov/zembla.htm
 —, « The ordeal of undecidability in Lolita », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiart Éditeur, 2009, p. 85-92.
 —, « Lolita », dans J. Pouvelle et J.-P. Demarche (dir), Guide de la littérature américaine des origines à nos jours, Paris, Editions Ellipses, 2008, p. 195-198
 —, « Lolita à l’épreuve de la théorie des genres littéraires », dans D. Machu et T. Tukhunen (dir), Lolita, roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, 2009, p. 43-54.
 —, « Nachträglichkeit », Psyart. An online Journal for the Psychological Study of Arts. Article 080716, 16 juillet 2008. 

HETENYI, Zsuzsa, « L’érotexte syncrétique de Nabokov – Le tabou dans le lexique de Lolita. Sinkreticheskii erotext 1. », dans M. Weinstein, Noms et choses. Le corps de l’écriture dans la modernité slave, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2007, p. 165-175.

KLEIN, Christelle, « « Mixed Parentage » : Lolita et l’intertextualité », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 49-60.

LANCELIN, Aude. « 1955, « Lolita », Le Nouvel Observateur, 9-15 août 2001, p. 60-63.

LECERCLE, Jean-Jacques, « Lolitatrice », dans M. Couturier (dir.), Lolita, Paris, Éditions Autrement, coll. « Figures mythiques », 1998, p. 85-101.

LOISON, Julie, « Langage et Aliénation dans Lolita », Journée sur les mots étrangers dans les œuvres au programme de l’agrégation, Séminaire Confluences, Université Paris Ouest :
http://anglais.u-paris10.fr/IMG/pdf/Loison_Langage_et_Alienation_dans_Lolita.pdf.

MACHU, Didier, « Arrêt sur l’image : le tombeau de Lolita », Q/W/E/R/T/Y, n° 5, octobre 1995, p. 333-342.
—, « De quelques formes de la dualité dans le meutre de Quilty (Lolita II, Chapitre 35) », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 109-120.
—, « Aspect de la décapitation chez Vladimir Nabokov : Lolita et autres victimes », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2009, p. 72-84.

MANIEZ, Claire « La syncope narrative dans Lolita de Vladimir Nabokov », Sillages critiques, n°11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/1645

MANOLESCU, Monica,  « “Old, mad, gray Nijinsky” in Lolita », The Nabokovian 57/2006, p. 5-9.
 —, « Humbert’s Arctic Adventures in Vladimir Nabokov’s Lolita : Some Intertextual Explorations », Nabokov Studies, n° 11, 2007/2008, p. 1-23.
 —, « Voiles et caravansérails : l’Orient dans Lolita », Sillages critiques, n° 11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/index1657.html
 —, « Inventing and Naming America : Place and Place Names in Vladimir Nabokov’s Lolita », European Journal of American Studies 1/2009: http://ejas.revues.org/document7550.html

MEYER, Priscilla, « Lolita and the Genre of Literary Doubles: Does Quilty Exist? », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 73-84.

MORGAN, Paul Bennet, « Nabokov and Dante: the Use of La Vita Nuova in Lolita », dans M. Couturier (dir.), Delta, n° 17, octobre 1983, p. 53-59.

MONTANDON, Alain, « L’Unique et sa recollection », Q/W/E/R/T/Y, n° 5, octobre 1995, p. 343-348.

NIVAT, Georges, « Les premiers pas de Lolita », Magazine littéraire, n° 233, septembre 1986, p. 18-22.

OUSTINOFF, Michaël, « Les Lolita de Vladimir Nabokov : traductions ou adaptations ? », dans Ch. Raguet-Bouvart (dir.), « De la lettre à l’esprit : traduction ou adaptation ? », Palimpsestes, n° 16, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 117-135.
PAUPE, Anne, « La place de la route dans Lolita : de Nabokov à Kubrick », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 239-250.

PETILLON, Pierre-Yves, « Lolita, Vladimir Nabokov », Histoire de la littérature américaine, 1939-1989 [1992], Paris, Fayard, 2003, p. 243-253.

PIFER, Ellen,  « The “Mirrory Beaches” of Memory : Lolita and Speak, Memory », dans E. Martiny (dir.), Lolita, From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 37-48.
 —, « Finding the Real Key to Lolita : a Modest Proposal », dans M. Couturier (dir.), « Annotating vs. Interpreting Nabokov », Cycnos, vol. 24, n° 1, 2007 :
http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1036
 —, « Birds of a Different Feather: Nabokov’s Lolita and Kosinski’s Boy », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov: At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, vol. 12, n° 2, 1995 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1474

PLARD, Henri, « Notes en marge de Lolita », Revue des langues vivantes, n° 5, 1974, p. 474-482.

POULIN, Isabelle, « Une écriture à touche-touche : intertextualité et plurilinguisme dans Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009.
−, « Lolita ou les confessions d’un veuf de race blanche, Vladimir Nabokov, Paris, mai 1959 », Célébrations nationales, Paris, Ministère de la Culture et de la Communication, 2009.

RAGUET-BOUVART, Christine,  « Lolita – Mon Amérique … », Écritures nord-américaines : un singulier pluriel : fractures/ruptures, Talence, Éditions de la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 1995, p. 207-219.
 —, « Comme un reflet dans Lo », dans Ch. Lerat ; É. Béranger et alia (dir.), Mythes et réalités transatlantiques. Dynamique des systèmes de représentation dans la littérature, Talence, Éditions de la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 1997, p. 195-206.
 —, « Le délicieux corps délictueux de Lolita », dans Y.-Ch. Grandjeat (dir.), Sexualité et textualité dans la littérature américaine contemporaine, Talence, Presses Universitaires de Bordeaux, coll. « Lettres d’Amérique(s) », 1998, p. 147-155.
 —, « Lolita, mythe de la perversion ou perversion d’un mythe », dans M. Couturier, Lolita, Paris, Éditions Autrement, coll. « Figures mythiques », 1998, p. 58-84.
 —, « That Intangible Island of Entranced Time : Vladimir Nabokov’s Lolita », dans G. Wurst etCh. Raguet-bouvart(dir.), Sounding the Depths : Water as Metaphor in North American Literatures, Liège, Liege Language and Literature, Université de Liège, 1998, p. 205-218.
 —, « Myth and representation in Vladimir Nabokov’s Lolita », dans Literature and Mythology, Tehran, University of Tehran Press, 2005, p. 252-261.
 —, « Lolita, “the most mythopoetic nymphet” », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 13-28. 

ROBBE-GRILLET, Alain, « Note sur la notion d’itinéraire dans Lolita », dans R. Micha (dir.), L’Arc [n° 24, printemps 1964], n°99, 1986, p. 37-38.

ROUGEMONT, Denis de, « Nouvelles métamorphoses de Tristan », Preuves, n° 96, 1959), p. 14-27.

SWEENEY, Susan Elizabeth, « « Bad, Bad Girl » : Juvenile Deliquency in Lolita », dans E. Martiny (dir.), Lolita. From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 25-36.
—, « « Had I Come Before Myself » : Illegitimate Judgments of Lolita and Despair », dans M. Couturier (dir.), « Annotating vs. Interpreting Nabokov », Cycnos, vol. 24, n° 1, 2007 :
http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1038.

THIEBAUT, Marcel, « Nabokov et Lolita », Revue de Paris, août 1959, p. 143-52.

THOMIERES, Daniel, « Séduction et herméneutique dans Lolita de Vladimir Nabokov », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 83-98.

TRAISNEL, Antoine, « Chasser le naturel: le préjugé métaphysique dans Lolita de Nabokov », Sillages critiques, n°11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/1755.
—, « « A Second Rate Brand of English »: la langue de seconde main dans Lolita de Nabokov », Le texte étranger, mars 2010 [En ligne] : http://www.univparis8.fr/dela/etranger/etranger7.html. .

TROUBETZKOY, Wladimir, L’Ombre et la différence. Le double en Europe, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Littératures européennes », 1996. [Sur L’Enchanteur]—, « La nymphette et le pentapode », dans M. Couturier, Lolita, Paris, Éditions Autrement, coll. « Figures mythiques », 1998, p. 102-127.

VANDERHAEGE, Stéphane, « Reading Under Observation, délire Lolita », Sillages critiques, n°11, 2010 : http://sillagescritiques.revues.org/1671.

VAN PETEGHEM-TREARD, Isabelle, « Voix de femmes dans Lolita, roman de Nabokov et film de Kubrick », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 251-264.

WYLLIE, Barbara, « Popular music in Nabokov’s Lolita, or Frankie and Johnny : a new key to Lolita? », dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du XXe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 443-452.