Née en Russie, Ida a fait des études de lettres à Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Marburg et Mayence.

Expérimentée du multilinguisme et des environnements multiculturels, elle se passionne pour l’écrit sous toutes les formes : les traductions, les adaptations, la récriture et l’écriture elle-même deviennent son cheval de bataille et les notions de l’inter-culturalité et de l’accès à la culture l’intéressent particulièrement. Début des années 2000, Ida arrive en France et travaille comme journaliste web et print pour des blogs, sites, pour la presse écrite (Eve & Tribu, Daily Geek Show, etc.). Elle traduit également plusieurs œuvres littéraires du russe vers le français pour les éditions « Livre unique » et enseigne les langues en formation continue.

Docteure en littérature slave (russe-polonaise-bulgare) depuis 2002 (Université de Mayence, Allemagne), elle a écrit et publié plusieurs ouvrages en trois langues, consacrés à la culture russe, dont Le monde de Nina Berberova. Vladimir Nabokov qu’elle considère comme l’une des plus grandes figures de l’émigration russe, fait partie de ses écrivains préférés et de ses sources d’inspirations principales.

Livres en français :

Les années fastes, Lahn Editions, Asnières-sur-Seine, 2007.

Cuisine russe, Lahn Editions, Asnières-sur-Seine, 2009.

La Frasque, Livre unique, Houille, 2012.

Le monde de Nina Berberova, L’Harmattan, Paris, 2012 (un chapitre est consacré à Vladimir Nabokov)

Mes soeurs les pierres, Editions du Panthéon, Paris, 2013.

Sisyphe, encore! Petit essai sur l’art de rebondir, Edilivre, Paris, 2014.

Le droit de ne pas aimer : les racines du « sextrémisme », L’Harmattan, Paris, 2017

Livres en allemand :

Das lyrische Werk von Benedikt Livsic von 1908-1918, Biblion Verlag, Munich, 2003. Texte remanié de : Diss., Mainz, Johannes Gutenberg-Universität, 2002.

Livres en russe :

От мифа к мелодраме по страницам петербургского текста, Biblion Verlag, Munich, 2005.

Principaux articles :

• « N.P. Ogarevs Buch der Liebe“, Der russische Gedichtzyklus, Universitätsverlag Winter, Heidelberg, 2006, pp. 103-106.

• « Le complot des rats: la légende allemande du Charmeur de Rats dans la littérature russe des années 1920 », Affinités électives. Les littératures de langue russe et allemande 1880-1940, Presse Sorbonne Nouvelle, Paris, 2006, pp. 115-124.

• « Préface », Anna de Noailles, L’ombre des jours, Livre unique, Houille, 2011.

• « Préface », Anna de Noailles, Poème de l’amour, Livre unique, Houille, 2012.

• « Entre Dostoïevski et Tchékhov : Nina Berberova et les traditions de la prose russe du XIXe siècle », Anna Louyest, Graham Roberts (éds.), Etre russe, écrire à l’étranger, Peter Lang, Bern, 2013, pp. 105-129.