La bibliographie que voici constitue un panorama des publications françaises ou francophones sur Nabokov.
Elle rassemble des travaux publiés en France, parus ou traduits en langue française, ou écrits par des Français ou des francophones.

Biographie

BOYD, Brian, Vladimir Nabokov, Les Années russes, trad. Philippe Delamare, Gallimard, coll. « NRF biographies », 1992.
—, « New Light on Nabokov’s Russian Years », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : Autobiography, Biography, Fiction », Cycnos, vol. 10, n° 1, 1993 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1281.
—, « Nabokov vivant » [propos recueillis par Georges Nivat], Magazine littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 26-27.
—, Vladimir Nabokov, Les Années américaines 1940-1977, trad. Philippe Delamare, Paris, Gallimard, coll. « NRF biographies », 1999.

COUTURIER, Maurice, « Bibliographie de Nabokov », dans M. Couturier (dir.), Delta, n° 17, octobre 1983.
—, « Chronologie de Nabokov », Magazine Littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 16-25.

FERRAND, Jacques, Serge Nabokoff, Les Nabokov. Essai généalogique, Montreuil, J. Ferrand, 1982.

NABOKOV, Dmitri, « Retour à la pièce de mon père », trad. (de l’anglais), Christine Raguet-Bouvart avec la collaboration de l’auteur, dans Ch. Raguet-Bouvart (dir.), « Vladimir Nabokov », Europe, n° 791, mars 1995, p. 8-19.
−, « Things I Could Have Said », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : Autobiography, Biography, Fiction », Cycnos, vol. 10, n° 1, 1993 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1297.
−, « White nights, forty degrees celsius », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, n° 12, 1995 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1477.

SCHAKOVSKOY, Zinaïda, À la recherche de Nabokov, trad. Maurice Zinovieff, Lausanne, L’Âge d’Homme, coll. « Petite bibliothèque slave », 2007.

SCHIFF, Stacy, « Monsieur le grand écrivain et madame », trad. Nina Vinsonneau, Magazine littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 28-36.
−, Véra Nabokov, trad. Michèle Garène, Paris, Grasset, 1999.

(Auto)biographie

CHUPIN, Yannicke, « Autobiographies fictives et stratégies de condamnés dans l’œuvre de Vladimir Nabokov », dans Admirable Tremblement du Temps, M.-Ch. Paillard (dir.), Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont II, 2009, p. 113-124.

CLANCIER, Anne, « Vladimir Nabokov et les affres du biographe », dans « Le biographique », Revue des sciences humaines, 224, Université Charles-de-Gaulle, Lille III, 1991.4.

COUTURIER, Maurice (dir.), « Nabokov : Autobiography, Biography, Fiction », Cycnos, vol. 10, n°1, 1993.
—, « Nabokov and Autobiographical Denial », dans Smotra, Zagreb, 1997, p. 23-37.

GARZIANO-VASSILIEVA, Svetlana, « Le lecteur de l’œuvre autobiographique de Nabokov », dans Voix du monde slave, Grenoble, ELLUG : Centre d’études slaves contemporaines, Université Stendhal-Grenoble 3, 2007.
—, La poétique autobiographique de Vladimir Nabokov dans le contexte de la culture russe et occidentale, Lyon, Université Lyon 3, 2011 : http://theses.univ-lyon3.fr/documents/lyon3/2009/garziano-vassilieva_s#p=0&a=top

GRABES, Herbert, « The Deconstruction of Autobiography : Look at the Harlequins! », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : Autobiography, Biography, Fiction », Cycnos, vol. 10, n° 1, 1993 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1317.

GREEN, Geoffrey, « Visions of a “Perfect Past” : Nabokov, Autobiography, Biography, and Fiction », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : Autobiography, Biography, Fiction », Cycnos, vol. 10, n° 1, 1993 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1288.

FRAYSSE, Suzanne, « Look at the Harlequins! or The Construction of an Autobiography through the Reader-Writer Relationship », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : Autobiography, Biography, Fiction », Cycnos, vol. 10, n° 1, 1993 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1315.

LANNE, Jean-Claude, « L’autobiographie chez Vladimir Nabokov : poétique et problématique », dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du xxe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 405-413.

PETIT, Laurence, « Speak, Photographs ? Visual Transparency and Verbal Opacity in Nabokov’s Speak, Memory », Nabokov Online Journal, vol. 3, 2009 : http://etc.dal.ca/noj/EN/volumes/archives_volume3_en.html

Double(s)

ALLADAYE, René, « Troubles doubles : les ruses de l’identité dans Lolita », dans Études anglaises, vol. 48, n° 4, octobre-décembre 1995, p. 478-488.

BESSIERE, Jean, « Lire trois fois le double. La Méprise de Nabokov », dans J. Bessière, A.  Fonyi et V. Troubetzkoy (dir.), Le Double. Chamisso, Dostoïevski, Maupassant, Nabokov, Paris, Honoré Champion, coll. « Unichamp », 1995, p. 143-174.
—, (dir.), Le Double : Chamisso, Dostoïevski, Maupassant, Nabokov, Paris, Honoré Champion, 1995.

CAMET, Sylvie, L’un/l’autre ou le double en question : Chamisso-Dostoïevski-Maupassant-Nabokov, Mont-de-Marsan, Éditions InterUniversitaires, 1995.

COUTURIER, Maurice, « Dédoublements et doublures dans Despair », dans D. Lévy-Bertherat (dir.), Le Double, l’ombre et le reflet, Paris, Opéra, Cahiers de Littérature Générale, 1996.

DELAGE-TORIEL, Lara, « Shadow of a Double : Taking a Closer Look at the Opening of Kubrick’s Lolita », dans M. (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 : http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_18-865.

DOMMERGUES, Pierre, « Nabokov, Vladimir — Mixed Doubles », dans Canadian-American Slavic Studies, 1985, p. 282-294.

MEYER, Priscilla, « Lolita and the Genre of Literary Doubles : Does Quilty Exist? », dans Lolita, From Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009, p. 73-84.

RAGUET-BOUVART, Christine, « La Transparence : Métaphore réflexive du double dans Transparent Things de Vladimir Nabokov », dans J.P. Regis (dir.), Répétition, Répétitions : Le Même et ses avatars dans la culture anglo-américaine, Tours : publié avec le concours du Conseil Scientifique de l’Université de Tours, 1991, p. 205-219.

REIG, Christophe, « Nabokov/Lahougue, Edmunds : doubles, spectres et filigranes… », dans A. Chamayou et N. Solomon (dir.), Fantômes d’écrivains, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, collection « Études », 2011, p. 157-174.

SCHAPIRA, Marie-Claude, « Le faux-double dans La Méprise de Nabokov », dans Op. Cit. 5, nov. 1995, p. 279-284.

TEYSSANDIER, Henri, « Couples et doubles : Configurations corporelles dans Ada de Vladimir Nabokov », dans B. Brugière (dir.), Les Figures du corps dans la littérature et la peinture anglaises et américaines de la Renaissance à nos jours, Paris, Publications de la Sorbonne, 1991, p. 257-264.

TROUBETZKOY, Vladimir, L’Ombre et la différence. Le double en Europe, Paris, Presses Universitaires de France, 1996.

Freud, Psychanalyse

BUHKS, Nora, « Nabokov et la psychiatrie », dans A. Cagidemetrio et D. Rizzi (dir.), Набоков/ Nabokov. Un’eredità letteraria, Venezia, Cafoscarina, 2006, p. 67-86.

CLÉRO, Jean-Pierre, « Lewis Carroll, Jonathan Swift, William Wordsworth, Aldous Huxley, Henry Miller, Walt Whitman, Vladimir Nabokov », dans Lacan et la langue anglaise, Erès, 2017.

COUTURIER, Maurice, Nabokov’s Eros and the Poetics of Desire, Basingstoke, New York, Palgrave MacMillan, 2014.
—, Nabokov ou la Cruauté du désir, lecture psychanalytique, Seyssel, Champ Vallon, 2004.
—, « Novel and Censorship or Eros’ Bad Faith », dans The Poerotic Mode : Nabokov, Editions Universitaires Européennes, 2017.

GASSIN, Alexia, « La psychopathologie dans l’œuvre russe de Vladimir Nabokov », dans RELIEF, vol. 4, n° 1, 2010, p. 72-84.

GUY, Laurence, « Polenka et le demi-sourire de la Russie à un jeune barine : une interprétation jungienne de la nymphette nabokovienne », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2009, p. 41-56.

HAMRIT, Jacqueline, ​« ‘​Sois ​sage, ô ma douleur…’: Psychical Suffering in Some of Nabokov’s Works », dans Nabokov Studies, Volume 15, 2017​.​

MOUCHARD, Claude, « Le docteur Froid », Critique, n° 346, mars 1976.

(Auto-)Traduction, multilinguisme, multiculturalisme

BIGOT, Corinne, « These French clichés are symptomatic » : la mise en évidence des mots français dans Lolita » dans L’Étranger dans la langue, E. Eells, Ch. Berthin, J.-M. Déprats (dir.), Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. « Chemins croisés », 2013, p. 269-284.

BINTEIN, Bénédicte, « Le français, langue de la séduction fallacieuse dans l’œuvre de Vladimir Nabokov : une esthétique de l’ambiguïté », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 122-134.

BOUCHET, Marie, « Les mots étrangers de Vladimir Nabokov, une propriété privée », dans I. Poulin (dir.), « Vladimir Nabokov ou le vrai et le vraisemblable » – Revue de Littérature Comparée, n° 341, 2012/2.
—, « Vladimir Nabokov, un exemple d’aliénation créatrice », LISA, 7, 2009, p. 11-23 : https://journals.openedition.org/lisa/222
— et PETIT, Laurence, « “L’Art de la traduction” de Vladimir Nabokov: Histoire(s) d’un passeur de littérature », dans J. Sauvage & A. Serban (dir.), Essais sur l’art, vol. 8, « L’Art de la traduction », Paris,: Michel Houdiard, 2015, p. 48-64.

BOYD, Brian, « The Haunted Enchanter » (Preface), dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 7-13.

CHUPIN, Yannicke, Edel-Roy, Agnès, Manolescu, Monica et Delage-Toriel, Lara, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017.

COATES, Jenefer, « Changing Horses: Nabokov and Translation », dans J. Boase-Beier & M. Holman (dir.), The Practices of Literary Translation : Constraints and Creativity, Manchester, St Jerome Press, 1999, p. 91-108.
—, « Nabokov: Writer as Translator », dans D. Weissbort & A. Eysteinsson (dir.), Translation – Theory and Practice : A Historical Reader, Oxford : Oxford University Press, 2006, p. 376-392.
—, « Resisting Translation: Nabokov’s Pushkin », dans Modern Poetry in Translation, n° 13, Londres, King’s College, New Series, 1999.

CONNOLLY, Julian W., « Fluid Spaces, Illusive Identities : Nabokov’s Depiction of France in the Late 1930s », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 35-43.

COUTURIER, Maurice, « Traduire Lolita », dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du xxe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 521-529.

DE LA DURANTAYE, Leland, « Time in French, or Nabokov’s Mobile Image of Eternity », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 149-158.

EDEL-ROY, Agnès, « Lolita, ou “l’ombre d’une branche russe”. Étude de l’auto-traduction », dans M. Bouchet (dir.), « Lolita : Examining “the Underside of the Weave” / Lolita : Examiner “l’envers de la toile” », Miranda, n°3, 2010, mis en ligne le 26/11/2010 : http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/article.xsp?numero=3&id_article=article_05-657.

EELLS, Emily, « Proust, Nabokov and « the language of rainbows » », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p.135-146.

FOSTER, John Burt, « Interpreting Nabokov in the Thirties : Problems of cultural multiplicity and restrospective insight », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 9-20.

GASSIN, Alexia, « De la langue russe à la langue anglaise : les multiples facettes de l’écriture de Vladimir Nabokov », dans A. Louyest & G. Roberts (dir.), Être russe, écrire à l’étranger, Bern, Peter Lang, 2013, p.131-147.
—, « The Nabokovian society woman : a Kirchner’s cocotte ? », dans N. Garipova et J.J. Torres Nuñez (dir.), Women in Nabokov’s Life and Art, Bern, Peter Lang, 2016, p. 141-152.
—, « Lolita, leitmotiv de l’œuvre de Serge Gainsbourg », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 201-213.

GRANT, Paul, « Blessing the Freak. Nabokov contra Bergson », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p.159-169.

KLOSTY BEAUJOUR, Élizabeth, « Jeux et figures polyglottes », Magazine littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 61-63.

LAVABRE, Simone, « Vladimir Nabokov : richesse et problèmes du biculturalisme », dans J.-M. Santraud (dir.), Les Aspects littéraires du biculturalisme aux États-Unis [actes du colloque de 1985], Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, coll. « Civilisations », n° 13, 1986, p. 99-106.

LEVY-BERTHERAT, Déborah, « Le dilemme du bilinguisme. Pnine ou la métamorphose inachevée », dans C. Raguet-Bouvard (dir.), « Vladimir Nabokov », Europe, n° 791, mars 1995, p. 48-56.

LOISON, Julie, « Traduire le multilinguisme de Nabokov », dans L’Étranger dans la langue, E. Eells, Ch. Berthin, J.-M. Déprats (dir.), Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. « Chemins croisés », 2013, p. 251-267.

LOISON-CHARLES, Julie, Vladimir Nabokov ou l’écriture du multilinguisme : mots étrangers et jeux de mots, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. « Chemins croisés », 2016.
—, « Les xénismes français dans Look at the Harlequins! : « ces clichés français sont-ils symptomatiques » ? », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 113-121.
—, « Rire des mots de l’étranger dans The Real Life of Sebastian Knight et Pnin de Vladimir Nabokov », dans Revue LISA/LISA e-journal, vol. XIII-n°1, 2015 : URL : http://lisa.revues.org/8574 ; DOI : 10.4000/lisa.8574
—, « ‘A Frenchified Russian dressed like an English fop’ : La traduction de Evgenij Onegin par Vladimir Nabokov », dans C. Berthin, E. Eells et L. Sansonetti (dir.), Auteurs-traducteurs : l’entre-deux de l’écriture, Nanterre, Presses Universitaires de Paris Nanterre, coll. « Chemins croisés », 2018.
—, « Traduire en russe les calembours phoniques d’Alice’s Adventures in Wonderland : quand la violence du langage de Lewis Carroll rencontre celle de Vladimir Nabokov », Palimpsestes, n° 32, 2019 : http://journals.openedition.org/palimpsestes/3045
—, « Le cosmopolitisme linguistique de Vladimir Nabokov », L’Ordinaire des Amériques, n° 223, 2017 : http://journals.openedition.org/orda/3747

OLSEN, Lance, « Not-Knowings: Debord’s Influence on Nabokov’s Real Life of Sebastian Knight », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 171-182.

OUSTINOFF, Michaël, Bilinguisme d’écriture et auto-traduction, Julien Green, Samuel Beckett, Vladimir Nabokov, Paris/Montréal/Budapest, l’Harmattan, 2001.
—, « Clichés et auto-traduction chez Vladimir Nabokov et Samuel Beckett », dans P. Bensimon (dir.), « Le cliché en traduction », Palimpsestes, n° 13, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2001.
—, « Vladimir Nabokov ou pourquoi se retraduire ? », dans P. Bensimon et D. Coupaye (dir.), « Pourquoi donc retraduire ? », Palimpsestes, n° 15, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004.
—, « Vladimir Nabokov : The translator’s perplexity in a maze of languages », dans I. Mason et Ch. Pagnoulle (dir.), Cross-Words, Liège, Belgique, L3/Université de Liège, 1995, p. 121-138.
—, « Les masques du traducteur chez Vladimir Nabokov », dans Ch. Lerat, Y.-Ch. Grandjeat et alia (dir.), Masques et mascarades dans la littérature nord-américaine, Talence, Éditions de la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, Annales du CRAA, n° 22, 1997, p. 115-127.
—, « Beyond Creativity : Translation as a Transitional Process : Ada in French », dans W. Norman et D. White (dir.), Transitional Nabokov, Oxford/Bern/Berlin, Peter Lang, 2009, p. 81-98.

PHILONENKO, Sonia, « Nabokov traducteur de Lewis Carroll », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2009, p. 213-222.

POULIN, Isabelle, Le Transport romanesque. Le roman comme espace de la traduction, de Nabokov à Rabelais, Paris, Classiques Garnier, coll. « Perspectives comparatistes », 2017.
—, « Le vol de la mémoire. Vladimir Nabokov lecteur de Rimbaud et Mallarmé », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 89-99.
—, « Être ou ne pas être allégorique : exemplarité de l’œuvre bilingue de V. Nabokov », dans B. Vouilloux (dir.), « Déclins de l’allégorie ? », Modernités (PUB), n° 22, 2006.
—, « Une écriture à touche-touche : intertextualité et plurilinguisme dans Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009.
—, « Vladimir Nabokov “l’Ami de Rabelais”, enjeux d’une approche plurilingue de la littérature », dans L. Delage-Toriel et Monica Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2009, p. 175-187.

RAGUET, Christine, « El arte de la traducción de Vladimir Nabokov. Problemas de recepción y transmigración en la traducción », dans Estudios de Teoría Literaria. Revista digital: artes, letras y humanidades, 6 (12), 2017, p. 25-37 : http://fh.mdp.edu.ar/revistas/index.php/etl/article/view/2331/2423

RAGUET-BOUVART, Christine, « Beyond Creativity: Translation as a Transitional Process : Ada in French », dans W. Norman & D. White (dir.), Transitional Nabokov,  Oxford, Bern, Berlin [etc], Peter Lang, 2009, p. 81-98.

RAMPTON, David, « Allusions to French Literature in Nabokov’s Eugene Onegin: the Case of Voltaire », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 65-76.

SANCONIE, Maïca, « Préface, postface, ou deux états du commentaire par des traducteurs », dans M. Boysseau (dir.), « De la traduction comme commentaire au commentaire de traduction », Palimpsestes, n° 20, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2007, p. 161-176 ; mis en ligne le 1er septembre 2009 : http://palimpsestes.revues.org/102

SCHUMAN, Samuel, « Monsieur Nabokov and Mademoiselle O », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p.101-112.

SHVABRIN, Stanislav, « Alfred de Musset, Vladimir Nabokov: The Invention of Exile », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 77-88.

SWEENEY, Susan Elizabeth, « Nabokov, Perrault, and Tales of Long Ago », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 47-64.

TOLSTOÏ, Ivan, « Набоков по-русски » [« Nabokov po-russki »], dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du XXe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 513-519.

TROUBETZKOY, Wladimir, « Vladimir Nabokov et le bilinguisme culturel », dans I. Fougeron (dir.), Études russes : mélanges offerts au professeur Louis Allain, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 1996, p. 123-34.

VIROLAINEN, Maria, « Англоязычие Набокова как феномен русской словесности » [« Anglojazyčie Nabokova kak fenomen russkoj slovesnosti »], dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du xxe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 505-512.

WOOD, Michael, « Do you mind cutting out the French ? Nabokov’s disinvention of Europe », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 23-34.

ZHULINA, Alisa, « Vladimir Nabokov and Alain Robbe-Grillet », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p.185-200.

Émigration et exil

BARBEDETTE, Gilles, « Entre l’exil et la parodie », Magazine littéraire, n° 233, septembre 1986, p. 18-22.

BOUCHET, Marie, « Vladimir Nabokov, or How to Turn Exile into Art », in Revising Nabokov Revising, Proceedings of the International Nabokov Conference, Kyoto : The Nabokov Society of Japan, 2010, p.115-122.

BEAUNE, Danièle, « La publication de Nabokov : un tournant dans l’orientation des Annales contemporaines », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov et l’émigration, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993, p. 57-65.

BUHKS, Nora (dir.), « Vladimir Nabokov et l’émigration », dans Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993.
—, « Les émigrations de Nabokov », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov et l’émigration, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993, p. 7-9.
– (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999.
—, « Avant-propos : La défense Sirine », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 5-8.
—, « Le double exil de Nabokov », Textuerre, n° 67, 1990.

EDEL-ROY, Agnès, « L’au-delà nabokovien de l’exil français », dans Ch. Krauss et T. Victoroff (dir.), Figures de l’émigré russe en France au xixe – xxe. Fiction et réalité, actes du colloque international de l’Université de Strasbourg, 30 septembre – 2 octobre 2009, Amsterdam/New York, Rodopi, coll. « IFAVL » (sous presse), 2012.
—, « The Nabokovian Hereafter of French Exile », trad. Sarah-Louise Raillard, dans M. Bozovic et Y. Leving (dir.), « International Nabokov Studies in Translation », Nabokov Online Journal, Vol. VIII (2014): http://www.nabokovonline.com/uploads/2/3/7/7/23779748/5_french_exile__vol_viii_2014.pd

GASSIN, Alexia, L’œuvre de Vladimir Nabokov au regard de la culture et de l’art allemands. Survivances de l’expressionnisme, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Peter Lang, collection « Comparatisme et Société / Comparatism and Society », vol. 32, 2016.

MANOLESCU, Monica, « La Ville invisible : le Berlin de Vladimir Nabokov », dans A. Savin (dir.), Villes d’exil, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 43-63.

ROTH-SOUTON, Danièle, Vladimir Nabokov : L’enchantement de l’exil, Paris, L’Harmattan, 1994.

SAVOVA, Lioubov. Le Métier du poète en exil : Vladimir Nabokov, Elias Canetti et Yordan Yovkov, Paris, Champion, 2012.

SCHAKOVSKOY, Zinaïda, [Ps. Jacques Croisé] « Le Cas Nabokov, ou la blessure de l’exil », La Revue des deux mondes, 15 août 1959.
—, À la recherche de Nabokov, trad. Maurice Zinovieff, Lausanne, L’Âge d’Homme, coll. « Petite bibliothèque slave », 2007.

STRUVE, Nikita, « Nabokov est-il l’auteur de Roman avec Cocaïne ? (suite) », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov et l’émigration, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993, p. 51-56.

Cinéma

BOUCHET, Marie, « “L’image-mouvement” nabokovienne : paradoxes de l’écriture cinématique à travers l’étude des œuvres de Vladimir Nabokov », dans J.L. Bourget et J. Nacache (dir.), Cinématismes, Londres, Peter Lang, à paraître en 2012.

CIMENT, Michel, « Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 117-120.

COLLOMB, Michel, « Photographie et fiction dans les romans de Vladimir Nabokov », dans M. Schmeling, M. Schmitz-Emans et W. Eckel (dir.), Das visuelle Gedächtnis der Literatur, Würzburg, Königshausen & Neumann, 1999, p. 166-177.

ETCHEVERRY, Michel, « le charme feutré du mauvais goût philistin : Lolita d’Adrian Lyne (1997) », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 195-207.

EVAIN, Christine, « Hollywoodisation de Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 223-238.

GASSIN, Alexia, « Le cinéma expressionniste allemand comme sous-texte dans Machenka », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard, 2009, p.159-172.
—, « La lettre dans le cinéma expressionniste allemand et Kammerspiel », Épistolaire, n° 36, 2010, p. 107-114.
—, « Martha’s [Nabokov] And Irene’s [Zweig] Last Dance », dans The Nabokovian, n° 73, automne 2014, p. 26-32.
—,« La collaboration cinématographique russo-allemande dans le Berlin des années 1920 et l’exemple des films expressionnistes », dans Slavica bruxellensia, 10, 2014 : http://slavica.revues.org/1649

GIRARD, Gaïd, « Les incipits du désir chez Kubrick : de Lolita à Eyes Wide Shut », dans D. Letort et S. Wells-Lassagne (dir.), L’adaptation cinématographique. Premières pages, premiers plans, Paris, Mare & Martin, 2014.

LAFONT, Anne-Marie, « Apprendre autrement ou comment adapter Vladimir Nabokov au lycée », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 215-226.

MANOLESCU, Monica et Paquet-Deyris, Anne-Marie, Lolita [Nabokov, Kubrick]. Cartographies de l’obsession, Paris, Presses universitaires de France/CNED, 2009.

MARTINY, Erik (dir.), Lolita from Nabokov to Kubrick and Lyne, Paris, Sedes/Armand Colin, coll. « Pour les concours », 2009.

OROZCO, Wilson, « The patterning of obsessive love in Lolita and Possessed », dans M. Bouchet, Y. Chupin, A. Edel-Roy et J. Loison-Charles (dir.), « Les 60 ans de Lolita/Lolita at 60 », Miranda, 15, 2017 : https://journals.openedition.org/miranda/11234

POULIN, Isabelle, « Une écriture à touche-touche : intertextualité et plurilinguisme dans Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009.

SOHIER, Jacques, « Féerie pour un scandale : l’art et la morale dans Lolita (1958) de Vladimir Nabokov », dans « Écrivains, écritures, Literary studies – Varia », Revue LISA/LISA e-journal :
http://lisa.revues.org/7182

VIGNES, Camille, « Le mal-aimé : le Lolita kitsch d’Adrian Lyne après celui de Stanley Kubrick », ecranlarge.com, 24 février 2019 : https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1057823-le-mal-aime-le-lolita-kitsch-d-adrian-lyne-apres-celui-de-stanley-kubrick

Images

BOUCHET, Marie, « Image and Word Crossbreeding : Nabokov’s Subversive Use of the Ekphrasis », dans K. Benzon (dir.), Moveable Type, n° 2 : http://www.ucl.ac.uk/english/graduate/issue/2/marie.htm
—, « L’ekphrasis nabokovienne, ou quand l’image enchante le langage », dans Polysèmes, « Écrits sur l’art / Writings on Art » II — Décrire l’œuvre d’art, à paraître en 2012.
— & STECK-IBERRA, Roberto, « “Mlle. O”, une création d’Alexandra Loewe et Tatiana Indira Cruz autour d’une nouvelle de Vladimir Nabokov », dans N. Barreyre & E. Payen-Variéras (dir.), « Revisiting the gilded age : Business and Politics in Late Nineteenth Century United States », Transatlantica, n° 1, 2013 : https://journals.openedition.org/transatlantica/6432

CHUPIN, Yannicke, « Hopper “lost in an artist’s dream”: Gas (1940) », Transatlantica, n °1, 2017: http://journals.openedition.org/transatlantica/8462

GASSIN, Alexia, L’œuvre de Vladimir Nabokov au regard de la culture et de l’art allemands. Survivances de l’expressionnisme, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Peter Lang, collection « Comparatisme et Société / Comparatism and Society », vol. 32, 2016.
—, « The Nabokovian society woman : a Kirchner’s cocotte ? », dans N. Garipova et J.J. Torres Nuñez (dir.), Women in Nabokov’s Life and Art, Bern, Peter Lang, 2016, p. 141-152.

NERVAUX​-GAVOTY, Laure de, « De l’exposition à la décomposition prismatique : art de la mémoire et arts visuels dans Speak, Memory de Vladimir Nabokov », dans « Exposition, Surexposition », Sillages Critiques, n° 17, 2014 : https://journals.openedition.org/sillagescritiques/3415

Papillons, Science

BOUCHET, Marie, « Nabokov’s Text under the Microscope : Textual Practices of Detail in Both his Lepidopterological and Fictional Writings », in Spinning Webs of Wonder : History and Representations of Entomology in Art and Literature, London, Peter Lang, à paraître en 2012.

DUREAU, Yona, « Quelques rapports entre la science et l’écriture dans Lolita », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 99-114.

LUQUET, Gérard-Christian, « Les publications scientifiques de Vladimir Nabokov », dans Ch. Raguet-Bouvart (dir.), « Vladimir Nabokov », Europe, n° 791, mars 1995, p. 144-151.

OTTE, Jean-Pierre, « La passion des papillons », Magazine littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 18-22.

POULIN, Isabelle, « Peut-on raconter la science ? Réflexions sur la traduction controversée d’un écrivain lépidoptériste : V. Nabokov », dans P. Duris (dir.), Traduire la science Hier et aujourd’hui, Pessac, MSHA, 2008.

PAUPE, Anne, « La place de la route dans Lolita: de Nabokov à Kubrick », dans D. Machu et T. Tuhkunen (dir.), Lolita, Roman de Vladimir Nabokov (1955) et film de Stanley Kubrick (1962), Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009, p. 239-250.

Autres Médias

DELAGE-TORIEL, Lara, et FASSION, Xavier, Nabokov in the Classroom, documentaire sonore, diffusé lors du colloque « Kaleidoscopic Nabokov », 2008.
—, Lolita, Lecture musicale. Composition sonore à partir d’extraits de Lolita de Nabokov, avec percussions, manipulation d’objets, violoncelle, bandonéon, voix. Créations à l’Université de Toulouse-Le Mirail (octobre 2009) et à l’Université de Strasbourg (janvier 2010).
—, « Lolita Desiderata » : réflexions personnelles autour d’extraits de Lolita, rédigées dans le cadre de l’exposition Desiderata [commissaire d’exposition : Alexandra Loewe], Galerie Yukiko Kawase, 8 Juin-13 Juillet 2011.

GASSIN, Alexia, « Lolita, leitmotiv de l’œuvre de Serge Gainsbourg », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 201-213.

LAFONT, Anne-Marie, Roi, dame, valet, adaptation filmique et parodique du roman de Vladimir Nabokov, mise en scène par des élèves de 1ère, dans le cadre de l’objet d’étude consacré au roman, lycée Cocteau à Miramas (13). Film d’une durée de 50′, à paraître courant juin 2012.

ROY, Axel, Nabokov’s exile, impression numérique, 42×29,7cm, 2010, ©ENSA Dijon
—, Nabokov eyes on Dijon, impression numérique, 42×29,7cm, 2010, ©ENSA Dijon.
—, Nabokov punching, impression numérique, 42×29,7cm, 2010, ©ENSA Dijon.
—, Nabokov thinking, impression numérique, 42×29,7cm, 2010, ©ENSA Dijon.
—, Nabokov triptyque, pochoir et aérosol sur mur, 170x65cm, 2010, ©ENSA Dijon.

Nabokov et les écrivains anglophones

ALLADAYE, René, « “The soft detonation of recognition” : quelques aspects de la réécriture de Lolita dans Eclipse de John Banville », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2009, p. 93-101.

BOYD, Brian, « Words, Works and Worlds in Joyce and Nabokov : Or, Intertextuality, Intratextuality, Supratextuality, Infratextuality, Extratextuality and Autotextuality in Modernist and Postmodernist Narrative Discourse », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, vol. 12, n° 2, 1995 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1443.

CHASSAY, Jean-François, « Traduit de l’américain », Études françaises, vol. 28, n° 2/3, 1992-1993, p. 69-81.

COURT, Elsa, « Nabokov, Kerouac, Updike : Exploring the Failed American Road Trip », dans L. Reigner & A.-L. Tissut, (dir.), « Contemporary Writers Reading Literatures of the Past »​, ​Représentations dans le monde anglophone​. ​La revue électronique du CEMRA, décembre 2017-2.

COUTURIER, Maurice, Gutenberg, Sterne and Nabokov, Claremont, CA, Center for Humanistic Studies, 1989.

DUREAU, Yona, « De l’inspiration des jeux de sens d’Alice au Pays des Merveilles et des techniques d’utilisation du blanc dans l’écriture nabokovienne », Yearbook of Comparative and General Literature, n° 47, 1999, p. 53-69.

HERMAN, Luc, « ‘The Author’s Pale Virgin Cheek’ : Nabokov on Austen », dans B. Dhooge & J. Pieters (dir.)​, « Vladimir Nabokov’s Lectures on Literature. Portraits of the Artist as Reader and Teacher », Studies in Slavic Literature and Poetics​, vol. 62, Décembre 2017.

JOHNSON, Don Barton, « Nabokov and British Literature : Rupert Brooke and Walter de la Mare », Revue des études slaves, vol. 72 (3), 2000, p. 319-332.

REIG, Christophe, « Nabokov/Lahougue, Edmunds : doubles, spectres et filigranes… », dans A. Chamayou et N. Solomon (dir.), Fantômes d’écrivains, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, collection « Études », 2011, p. 157-174.

SWEENEY, Susan Elizabeth, « The V-Shaped Paradigm : Nabokov and Pynchon », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, vol. 12, n° 2, 1995 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1475

Nabokov et les écrivains français

BRAFFORT, Paul, « Nabokov Oulipien », dans Europe, n° 791, 1995, p. 94-105.

CHUPIN, Yannicke, « The Poetics of Re-reading in Nabokov’s Pale Fire and Barthes’ S/Z », Postgraduate English Journal, Durham University, n° 8, Septembre 2002 : http://www.dur.ac.uk/postgraduate.english/chupin.html.

—, « Nabokov’s Reflections on ‘Proust’s Prismatic People », dans B. Dhooge & J. Pieters (dir.)​, « Vladimir Nabokov’s Lectures on Literature. Portraits of the Artist as Reader and Teacher », Studies in Slavic Literature and Poetics​, vol. 62, December 2017.

CORJANUS, Marjolein,« Solipsizing Martine in Le roi des Aulnes by Michel Tournier : thematic, stylistic and intertextual similarities with Nabokov’s Lolita », dans M. Bouchet, Y. Chupin, A. Edel-Roy et J. Loison-Charles (dir.), « Les 60 ans de Lolita/Lolita at 60 », Miranda, 15, 2017 : https://journals.openedition.org/miranda/11189

COUTURIER, Maurice, « Flaubert and Nabokov », dans Vl. Alexandrov (dir.), The Garland Companion to Vladimir Nabokov, New York, Garland, 1995, p. 405-411.
—, « Proust et Nabokov », dans J. Brami (dir.), Lecteurs de Proust au xxe et au début du xxie siècle, Caen, Lettres Modernes Minard, 2010, p. 99-114.

DE DIEULEVEULT, Juliette, « Les artistes de l’élégance chez Marcel Proust et Vladimir Nabokov », dans Revue de littérature comparée, n o 303 (2002), p. 301-321: http://www.cairn.info/revue-de-litterature-comparee-2002-3-page-301.htm

DESANTI, Dominique, « Sur Flaubert et Proust », Magazine littéraire, n° 379, septembre 1999, p. 63-64.

GRAYSON, Jane, « Nabokov and Perec », dans M. Couturier (dir.), « Nabokov : At The Crossroads of Modernism and Postmodernism », Cycnos, vol. 12, n° 2, 1995 :

http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1471.

HADDAD-WOTLING, Karen, « Figures proustiennes chez Nabokov », dans Revue de Littérature Comparée, 66 (4), 1992.

KEERSMAEKERS, Flora, «  ‘As Flaubert Intended It to Be Discussed’ : Vladimir Nabokov and Jean Rousset on Madame Bovary », dans B. Dhooge & J. Pieters (dir.)​, « Vladimir Nabokov’s Lectures on Literature. Portraits of the Artist as Reader and Teacher », Studies in Slavic Literature and Poetics​, vol. 62, December 2017.

LAFONT, Anne-Marie, « Poétique de l’amour dans les romans russes de Vladimir Nabokov », dans Revue des Jeunes Chercheurs en Lettres, n° 2, 2007 www.fabula.org

—, « Figure féminine et histoire érotique dans les romans russes de Vladimir Nabokov », dans L. Delage-Toriel et M. Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2009, p. 200-212.

LOURIA, Yvette, « Nabokov and Proust: The Challenge of Time », dans Books Abroad, 48 (été 1974), p. 469-76.

PETILLON, Pierre-Yves, « Vladimir Nabokov : Ada ou la double éducation sentimentale », dans Magazine littéraire, n° 331, 1995, p. 89-91.

POULIN, Isabelle, Vladimir Nabokov lecteur de l’autre, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2005.
—, « La nausée de Vladimir Nabokov et la méprise de Jean-Paul Sartre », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov et l’émigration, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993, p. 107-117.
—, « Le vol de la mémoire. Vladimir Nabokov lecteur de Rimbaud et Mallarmé », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 89-99.
—, « Vladimir Nabokov “l’Ami de Rabelais”, enjeux d’une approche plurilingue de la littérature », dans L. Delage-Toriel et Monica Manolescu (dir.), Kaleidoscopic Nabokov, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2009, p. 175-187.

RAMPTON, David, « Allusions to French Literature in Nabokov’s Eugene Onegin: the Case of Voltaire », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 65-76.

REIG, Christophe, « Nabokov/Lahougue, Edmunds : doubles, spectres et filigranes… », dans A. Chamayou et N. Solomon (dir.), Fantômes d’écrivains, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, collection « Études », 2011, p. 157-174.

REIGNER, Léopold, ​« Nabokov’s​ Flaubert : Influence, Deviation and Continuity », dans L. Reigner & A.-L. Tissut, (dir.), « Contemporary Writers Reading Literatures of the Past »​, ​Représentations dans le monde anglophone​. ​La revue électronique du CEMRA, décembre 2017-2.

SIRVENT, Michel, « Doublures transcriptuelles : récits récrits de Jean Lahougue », dans Neophilologues, n° 82, 1998, p. 33-51.

SHVABRIN, Stanislav, « Alfred de Musset, Vladimir Nabokov: The Invention of Exile », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 77-88.

SWEENEY, Susan Elizabeth, « Nabokov, Perrault, and Tales of Long Ago », dans Y. Chupin, A. Edel-Roy, M. Manolescu, L. Delage-Toriel, Vladimir Nabokov et la France (dir.), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, collection « Études anglophones », 2017, p. 47-64.

TROUBETZKOY, Wladimir, « Nabokov comparatiste », dans F.-D. Liechtenhan (dir.), L’Ours et le Coq. Trois siècles de relations franco-russes. Essai en l’honneur de Michel Cadot, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2000, p. 211-224.

Nabokov et les écrivains russes

AR’EV, Andrej, « Набоков и Враги » [« Nabokov i vragi »], dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 21-33.

BUHKS, Nora, « Vl. Nabokov and F. Dostoyevsky : Aesthetic Demystification », dans Russian Writers about Russian Writers, University of London, 1994, p. 131-138.

BURENINA, Olga, « “Трагедия” творчества или литература как “остров мертвых”. Набоков и Вагинов » [« “Tragedija” tvorčestva ili literatura “kak ostrov mertvyh”. Nabokov i Vaginov »], dans N. Buhks (dir.), « Vladimir Nabokov dans le miroir du xxe siècle », Revue des études slaves, vol. 72, n° 3-4, 2000, p. 431-442.

DEROY, Chloé, Hommages satiriques à Dostoïevski dans l’œuvre de Vladimir Nabokov, Éditions universitaires européennes, Sarrebrück, 2010.

DE VRIES, Gerard, « Nabokov, Pushkin and Scott », dans Revue de littérature comparée, n° 3, 1997, p. 307-322.

KARLINSKY, « Simon, Les jeux russes », trad. (de l’anglais) Jacqueline Lahana, dans Magazine littéraire, n° 233, septembre 1986, p. 41-44.

MONNIER, André, « Un miroir pouchkinien pour Nabokov », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov et l’émigration, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993, p. 19-25.
—, « La Roussalka de Pouchkine achevée par Nabokov », dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 59-65.

MOREL, Jean-Pierre, « “What’s in a name ?” Tolstoï dans Ada », dans Cahiers Léon Tolstoï, « Le rayonnement de Tolstoï en Occident », n° 9, 1995, p. 57-68.

SKONECNAJA, Ol’ga, « Отчаяние В. Набокова и Мелкий Бес Ф. Сологуба » [« Otčajanie V. Nabokova i Melkij Bes F. Sologuba »], dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 133-143.

STARK, Vadim, « Набоков и Пушкин. Генеалогические перекрести в литературном отражении » [« Nabokov i Puškin. Genealogičeskie perekresti v literaturnom otraženii »], dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 177-189.

ZIMMER, Dieter E., « L’Allemagne dans l’œuvre de Nabokov », dans R. Micha (dir.), L’Arc [n° 24, printemps 1964], n°99, 1986, p. 67-75.

Autres intertextualités

BUHKS, Nora, « Двое игроков за одной доской : Вл. Набоков и Я. Кавабата » [« Dvoe igrokov za odnoj doskoj : Vl. Nabokov i Ja. Kavabata »], dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov et l’émigration, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 2, 1993, p. 39-50.

BOYD, Brian. « Words, Works and Worlds in Joyce and Nabokov : Or Intertextuality, Intratextuality, Supratextuality, Infratextuality, Extratextuality and Autotextuality in Modernist and Prepostmodernist Narrative Discourse. », dans Cycnos, 12:2, 1995, p. 3-12.

CHUPIN, Yannicke, « Les « Variations Dolores » 2010-2016 », dans M. Bouchet, Y. Chupin, A. Edel-Roy et J. Loison-Charles (dir.), « Les 60 ans de Lolita/Lolita at 60 », Miranda, 15, 2017 : https://journals.openedition.org/miranda/11163

GAULT, Pierre, « Between Latency and Knowledge : Figures of preinitiation in Nabokov and Balthus » dans Critical Angles: European Views of Contemporary American Literature, Carbondale, IL, Southern Illinois University Press, 1986, p. 125-144.

FEDERSPIEL, Michael, « Aristote s’invite chez Nabokov : le ressort tragique dans Lolita », dans L. Reigner & A.-L. Tissut, (dir.), « Contemporary Writers Reading Literatures of the Past »​, ​Représentations dans le monde anglophone​. ​La revue électronique du CEMRA, décembre 2017-2.

KUZMANOVITCH, Zoran, « “Reading with the spine” or Reading Nabokov with Huck Finn », dans M. Couturier (dir.), dans Cycnos, vol. 24, n° 1, 2007 : http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1071

POULIN, Isabelle, « Portrait du lecteur en rhapsode : sur quelques réécritures de Don Quichotte », dans La littérature dépliée. Reprise, répétition, réécriture, actes du XXXIVe Congrès de la SFLGC, PUR, 2008.
—, « La communauté insupportable ou l’art d’écrire à touche-touche (Vladimir Nabokov et Italo Calvino) », dans V. Ferré et D. Mortier (dir.), Littérature, Histoire et politique au xxe siècle : hommage à JeanPierre Morel, Paris, Le Manuscrit, coll. « L’esprit des Lettres », 2010.
—, « Une écriture à touche-touche : intertextualité et plurilinguisme dans Lolita », dans Lolita, Paris, Ellipses, coll. « CAPES / Agrégation », 2009.

REIGNER, Léopold & Tissut, Anne-Laure (dir.), « Contemporary Writers Reading Literatures of the Past »​, ​Représentations dans le monde anglophone​. ​La revue électronique du CEMRA, décembre 2017-2.

SENDEROVICH, Savely & SHVARTS, Y., « Набоковский Фауст. Предварительные заметки » [« Nabokovskij Faust. Predvaritel’nye zametki »], dans N. Buhks (dir.), Vladimir Nabokov-Sirine. Les années européennes, Paris, Institut d’études slaves, Cahiers de l’émigration russe, vol. 5, 1999, p. 155-176.