Sur Dedibox XC <==

Logo Vladimir-Nabokov

ASSOCIATION - Présentation des membres - Sophie Bernard-Léger

sophie bernard 3 1

Sophie Bernard-Léger est doctorante en Études slaves à l'université de Paris IV Sorbonne, et chargée de cours à l'Université de Haute Alsace. Sa thèse, sous la codirection de Luba Jurgenson et Carole Matheron, porte sur la question de l’autocréation chez Vladimir Nabokov, Romain Gary et Philip Roth. Elle a participé à la conférence 'Nabokov Readings' qui s’est tenue à St-Petersbourg le 5 juillet 2012, où elle a présenté une communication sur « la postérité linguistique de l’exil chez Nabokov ».

Thèse de doctorat (en cours):

« Deuil de l’origine et autocréation dans l’œuvre romanesque de Vladimir Nabokov, Romain Gary et Philip Roth »

Traversant à eux trois l’ensemble du XXe siècle, Vladimir Nabokov, Romain Gary et Philip Roth n’ont pas seulement en partage une réflexion sur l'écriture de la mémoire, mais aussi un goût prononcé pour la mystification et un même rapport au langage qui dote la lettre d’un puissant pouvoir d’incarnation. Leurs oeuvres abordent, chacune à sa manière, les questions de l’exil et de l’acculturation, de l’impossible coïncidence de soi à soi liée au multilinguisme, au cosmopolitisme ou à la judéité.


Il s’agit dans ce travail d’examiner le lien de réciprocité entre une forme de loyauté due à l’origine et le désir de se créer soi-même, voir comment le détour par la fiction autorise la formulation d’une vérité indicible et de faire de l’œuvre romanesque le nouvel habitat de l’écrivain.









   
   

Hébergé sur Dedibox LT