Sur Dedibox XC <==

Logo Vladimir-Nabokov

ACTUALITÉS : Chercheurs Enchantés

Publication: Nabokov et la France

Nabokov et la France - Presses Universitaires de Strasbourg - octobre 2017

 

vn et la france

Faisant suite au colloque international 2013 qu'elle a organisé à Paris, la Société Française Vladimir Nabokov est fière d'annoncer la publication de l'ouvrage collectif Nabokov et la France, édité par Yannicke Chupin, Agnès Edel-Roy, Monica Manolescu et Lara Delage-Toriel. Ce volume rassemble des contributions internationales qui éclairent l’invention de la France dans l’œuvre de Nabokov et propose une étude interdisciplinaire de son héritage français. L’écrivain russo-américain a entretenu avec la langue et la culture françaises une relation riche et intense dont la complexité se dévoile dans ce volume, qui ouvre un nouveau champ dans les études nabokoviennes à la croisée de plusieurs disciplines (études américaines, comparées, françaises et slaves) et de plusieurs formations (linguistes, narratologues, philologues, traducteurs et artistes).

CFP Colloque transatlantique: Nabokov et la traduction


Vladimir Nabokov and Translation: Transatlantic Symposium
Lille, France -- Chapel Hill, USA
Spring 2018 -- Fall 2018


No translator and translation theorist has brought an equal amount of attention to the humble applied craft of literary translation than Vladimir Nabokov (1899-1977). Standing at the crossroads of five languages and a matching number of literary traditions (English, French, German, Italian, and Russian), he experienced translation on a level inaccessible to the majority of his predecessors, presaging and influencing our modern understanding of the indispensability of linguistic and cultural interconnection.

Nabokov’s entered literature as a translator. He claimed to have retold Mayne Reid’s The Headless Horseman in French alexandrines at eleven, while his adaptation of Romain Rolland’s Colas Breugnon became the most exacting rite of passage of his career in letters. Yet while the controversy stirred by his rendition of Aleksandr Pushkin’s Eugene Onegin and the methodology of “literalism” he applied therein forever changed the way we conceive of translation today, the totality of his work in translation remains the least appreciated and understood area of Nabokov’s creative enterprise.

To address this omission, Drs. Julie Loison-Charles (University of Lille, France) and Stanislav Shvabrin (The University of North Carolina at Chapel Hill, USA) cordially invite you to submit a 500-word-long abstract explicating Nabokov’s legacy as translator and translation theorist as well as multiple other areas and instances of his engagement with “the art of verbal transmigration.”

Lire la suite...

Colloque International Nabokov Biarritz - 28 avril-1er mai 2016

Les Chercheurs Enchantés-Société Française Vladimir Nabokov ont organisé leur deuxième colloque international consacré à l'écrivain, dont le sujet est: « Les sens font-ils sens ? »: les cinq sens dans l’œuvre de Nabokov

Le colloque a eu lieu à Biarritz du 28 avril au 1er mai 2016.

Pour davantage de renseignements, consultez la page de présentation du colloque.

affiche_nabokov



[1] Traduit de Lolita, avant-propos, 805 (édition de la Pléiade ; traduit par Maurice Couturier en notes).

CFP Les 60 ans de Lolita / Lolita at 60

A la suite de la journée d’études et des événements organisés en septembre 2015 pour marquer le soixantenaire de la publication de Lolita à Paris, la Société Française Vladimir Nabokov lance un appel à contributions sur ce sujet.

Following the conference and events organized in September 2015 to commemorate the 60th anniversary of Lolita’s publication in Paris, the French Vladimir Nabokov Society invites contributors to produce papers on the topic.

Lire la suite...

Call for Papers - Conférence Internationale Nabokov à Biarritz 28 avril - 1er mai 2016

Faire défiler pour la version en français

 

“Do the Senses Make Sense?”: The Five Senses in Nabokov’s Work

International Conference organized by the French Vladimir Nabokov Society

 

btz2


Biarritz, France April 28-May 1, 2016

 

After the 2013 Conference on “Nabokov and France” in Paris, the Enchanted Researchers – The French Vladimir Nabokov Society invites scholars to reflect upon the importance and significance of the Five Senses in Nabokov’s work, poetics and aesthetics, for its next International Conference. Keynotes Speakers are Brian Boyd (University of Auckland) and Maurice Couturier (University of Nice).

Lire la suite...

Les 60 ans de Lolita - Soundpainting à Strasbourg

"A Little Ghost in Natural Colors": Lolita a 60 ans

Une création artistique à l'Université de Strasbourg, Octobre 2015, par Lara Delage-Toriel (Université de Strasbourg)

soundpainting strasbourg

Ce projet prévoit une double initiation — à la Lolita de Nabokov et à l'art du soundpainting— dont l'objectif concret est d'aboutir à une œuvre collective et unique. A cette fin, deux intervenantes, Lara Delage-Toriel et Burcu Yilmaz (performeuse diplômée de Soundpainting), encadreront 12 heures d'atelier, les 9, 16 et 17 octobre 2015. Un premier atelier de présentation de 3 heures, à destination des étudiants de la Faculté des Arts, est prévu le 1er octobre 2015. Ce projet est ouvert à la fois aux étudiants et au personnel de l'Université de Strasbourg. Il n'y a pas de nombre limite de participants.


Derrière l'idée de ce projet, il y a l'envie d'interroger la place que peut encore tenir une œuvre comme Lolita dans notre société, 60 ans après sa première publication. En puisant dans le vivier scientifique et artistique de l'université, ce projet se donne pour mission d'encourager une palette d'interprétations bigarrée à s'exprimer de manière active et cohérente et ce, grâce au Soundpainting, art multidisciplinaire qui conjugue la parole, le son, le mouvement et l'image dans une forme qui permet à la fois une composition partiellement écrite et l'improvisation. Le Soundpainting est en effet un langage très élaboré constitué de signes universels (il en compte plus de 1200 actuellement), donnant au soundpainter et aux performers la possibilité de composer ensemble une œuvre en temps réel.


Cette création fait l’objet d’une page dans la rubrique « Résonnances artistiques » de ce site, où vous pourrez prochainement visionner une vidéo tournée pendant la réalisation du projet.

 

 

Les 60 ans de Lolita - Commémoration à Paris

"Les 60 ans de Lolita", 24-25 septembre 2015, Paris et Nanterre :

Exposition, Journée d'Études et Représentation Théâtrale

 aff lolita final small

Evénéments co-organisés par Julie Loison-Charles (Université de Lille), Agnès Edel-Roy (Université Paris-Est), Yannicke Chupin (Université de Cergy-Pontoise) et Marie Bouchet (Université Toulouse 2-Jean Jaurès).

En septembre 1955, Lolita voyait le jour à Paris parée de la désormais légendaire couverture verte d’Olympia Press. Le roman allait rendre Nabokov mondialement célèbre mais ce fut d’abord par le scandale qu’il provoqua, et non pour les qualités littéraires qu’on lui connaît.

A l’occasion des soixante ans de la publication de Lolita, les Chercheurs Enchantés – Société Française Vladimir Nabokov ont proposé de revenir sur ces événements mais également de découvrir comment (et si) Lolita a vieilli, ou si elle restait une nymphette.

 

Du 22 septembre au 25 octobre 2015, la Bibliothèque Américaine de Paris a accueilli une exposition consacrée à la commémoration de la publication du roman de Vladimir Nabokov. Le vernissage eut lieu le 24 septembre 2015, et fut l’occasion d’une conférence grand public (en anglais) de Maurice Couturier sur le thème "Nabokov and Paris: A Love-Hate Relationship"

 

Le 25 septembre 2015, une Journée d’Études a eu lieu à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense de 9h30 à 18h30 et a été consacrée au roman, et plus spécifiquement « L’Affaire Lolita », aux prolongements contemporains du roman dans la littérature, et à des aspects encore non exploités de sa multitextualité. Le programme de cette journée est à découvrir ici.

 

À 20h30, au Théâtre Bernard-Marie Koltès à Nanterre, la Compagnie Teatro di Ateneo, venue spécialement d’Italie, a présenté une pièce en italien surtitrée en français, et adaptée du roman, qui a été suivie d’un bord de scène animé par Lara Delage-Toriel.

 

Vous pouvez consulter le compte-rendu de la journée d'études et des événements autour du soixantenaire de la publication de Lolita à Paris rédigé par Yannicke Chupin et publié dans Transatlantica.

 

Ces événements n’auraient pu avoir lieu dans le soutien de nos partenaires:

 logo-crea-nanterre      logo_cas     logo cicc          logo-lis

logo-nanterre          fondation cergy

 

ed cultures et societes               universite de cergy                  us library paris

Lolita 60 ans après le scandale - conférence, lecture et débat

Événement organisé à la librairie Mille Feuille à Altkirch (68) le 27 août 2015, par Michael Federspiel (Université de Toulon)

En 1955 paraissait le sulfureux roman d’un émigré russe qui peinait à l’époque à trouver son public. Un procès et quelques années plus tard, Lolita de Vladimir Nabokov est un best-seller mondial, figurant en bonne place sur les listes des romans incontournables du 20ème siècle. Cette conférence se propose de vous familiariser avec le prolifique auteur russe, et de retracer l’histoire mouvementée de la publication de son oeuvre maîtresse. Enfin, d’un point de vue plus littéraire, elle traitera de la part tragique de l’oeuvre, souvent négligée par la critique.

En effet, 60 ans après les premières vagues, le contenu du roman reste toujours aussi problématique. Pourquoi un tel thème et comment l’aborder? Quel rôle le tragique joue-t-il dans l’arsenal stratégique de l’auteur? Autant de questions auxquelles nous tenterons d’apporter un début de réponse.

La conférence de Michael Federspiel sera suivie d’une lecture de morceaux choisis et d’une table ronde. Nous tâcherons d’y explorer ensemble la relation du public à l’auteur et à l’oeuvre, dans une ambiance conviviale.

Le format est un afterwork de 2h environ, le jeudi 27 août à 18h30, à la librairie Mille Feuilles, 1 place Goutzwiller à Altkirch (68).

Maurice Couturier - Nabokov's Eros and The Poetics of Desire

Maurice Couturier, Honorary President of Les Chercheurs Enchantés, presents his latest book on Nabokov, with a preface by David Lodge, published by Palgrave Macmillan

Nabokov gained international fame with Lolita, a highly erotic and morally disturbing novel. Yet, he said in an interview: 'Let us skip sex!' a recommendation that most of his best exegetes followed all too readily. Through its comprehensive study of the amorous and sexual behaviours of Nabokov's characters this book shows how Eros, both as a clown or a pervert, contributes to the poetic excellence of his novels and accounts for the unfolding of the plots. 

Nabokov presented a whole spectrum of sexual behaviours ranging from standard to perverse, either sterile like bestiality, sexual lethargy or sadism, or poetically creative, like homosexuality, nympholeptcy and incest. He made countless statements about Lolita and his other novels to deny that he was interested in sex; the epilogue shows him battling with censorship and self-censorship, a strategy which indirectly contributes to outlining his authorial figure in the reader's mind.

David Lodge - The secret of Nabokov's sexual style

An extensive article by David Lodge on Nabokov, humor and sex, published by The Guardian.

David Lodge wrote the preface to Maurice Couturier's latest book Nabokov's Eros and the Poetics of Desire, recently published by Palgrave MacMillan.

Doctoriales Nabokov 2014 à Strasbourg

La Société Française Vladimir Nabokov "Les Chercheurs Enchantés" organise une journée doctorale internationale le 2 mai 2014 à l'Université de Strasbourg.

Cette journée, organisée par Lara Delage-Toriel et Sophie Bernard-Léger, rassemblera des doctorants ou jeunes docteurs venus de France, d'Europe et des Etats-Unis pour présenter leurs travaux consacrés à Nabokov.

Cette journée est également l'occasion de présenter l'oeuvre de Natalia et Maria Petschatnikov, "A Guide to Berlin", inspirée de la nouvelle de Nabokov "Guide de Berlin" (1925).

Lire la suite...

Exposition "A Guide to Berlin"

Exposition Nabokov à Strasbourg: "A Guide to Berlin"  de Natalia et Maria Petschatnikov

29-30 avril, 2, 5, 6 mai 2014.     8h-19h

a guide to berlin1

Dans le cadre de la journée doctoriale Nabokov à Strasbourg, l'oeuvre de Natalia et Maria Petschatnikov, inspirée par la nouvelle de Nabokov "Guide de Berlin" (1925) est exposée à la MISHA de Strasbourg.

Lire la suite...

Exceptionnel: Réédition de "Mademoiselle O"

Les Chercheurs Enchantés - Association Vladimir Nabokov, en association avec l'artiste parisienne Alexandra Loewe, rééditent la nouvelle "Mademoiselle O", seul récit écrit en langue française par l'auteur, qui n'avait pas été publié depuis sa première parution en 1936 dans la revue littéraire Mesures

photo 2

"Mademoiselle O" renait sous la forme de 31 cartes postales à conserver ou à envoyer soi-même quotidiennement sur la durée d’un mois, un hommage aux feuilletons littéraires du XIXème siècle.

Pour en savoir plus...

Pour voir ou revoir le projet "Melle O" d'A. Loewe et T. Cruz

Retrouvez ou découvrez l'installation et la performance des artistes Alexandra Loewe et Tatiana Indira Cruz, créées à l'occasion du colloque international "Nabokov et la France" de mai 2013 à Paris.

installationmlleo_expositionloewecruz_galeriemamiabretesche_unrossignoldansuncorpsdelephant_detail

La page du site des Chercheurs Enchantés.

Un article présentant les oeuvres et proposant un entretien avec les artistes paru dans la revue Transatlantica.

Soutenance de thèse - Alexia Gassin

Alexia Gassin a soutenu sa thèse de doctorat d'Études Slaves, portant sur "L'œuvre de Vladimir Nabokov dans le contexte de la culture et de l'art allemands à l'époque de l'expressionnisme", à l'Université de Paris-Sorbonne fin 2013.

Appel à communications: Doctoriales Nabokov le 2 mai 2014 à Strasbourg

[For the English version, please scroll down]

 
APPEL A COMMUNICATION : Journée Doctorale sur Nabokov

 
Les Chercheurs Enchantés : Société Française Vladimir Nabokov organisent une journée doctorale autour de l’œuvre de Vladimir Nabokov le vendredi 2 mai 2014 à l’Université de Strasbourg.

Lire la suite...

L'affiche de Lolita de S. Kubrick analysée sur Arte le 10 novembre 2013

La Présidente des Chercheurs Enchantés, Lara Delage-Toriel, intervient à la télévision pour analyser l'affiche célèbre de la Lolita de Stanley Kubrick, dans l'émission Personne ne Bouge! sur la chaîne Arte, le 10 novembre 2013 à 17h45 (43 min).

Programme de l'émission:  Jeunes filles en fleurs

Lire la suite...

Colloque International "Nabokov et la France" Paris 2013: photos

Le Colloque International "Vladimir Nabokov et la France", organisé par l'association des Chercheurs Enchantés, s'est déroulé à Paris du 30 mai au 2 juin 2013.

René Alladaye, "The Darker Shades of Pale Fire"

alladaye_book


Half a century after its publication, Pale Fire, one of Vladimir Nabokov’s most brilliant achievements, remains a literary mystery. Despite the richness of its critical history and the ingenuity of two generations of readers, the ongoing debate about its narrative structure and the identity of its narrator(s) still has not reached a definitive conclusion. This study chronicles the major stages of the novel’s reception, from Mary McCarthy’s groundbreaking review to Brian Boyd’s striking metaphysical interpretation, and offers a critical assessment of the various theories put forward to account for the text’s intricacies. This systematic analysis, which follows in the footsteps of Pierre Bayard and combines the methods of “detective criticism” with the use of the basic tools provided by narratology, leads to the refutation of a number of views and approaches to the novel, and induces a new exegesis resting on the central role played by a famous painting. The re-examination of the Pale Fire case generates a surprising solution to the novel’s puzzle.


Lire la suite...

I. Poulin et alia, "Poétiques du récit d'enfance"

Isabelle Poulin, Robert Kahn, Evelyne Thoizet

Poétiques du récit d'enfance : Walter Benjamin, Enfance berlinoise vers 1900 ; Vladimir Nabokov, Autres rivages ; Nathalie Sarraute, Enfance
Paris: Atlande, 2012

poulin book

Colloque international : Vladimir Nabokov et la France

Le premier colloque de notre société sera consacré à Vladimir Nabokov et la France et aura lieu du 30 mai au 1er juin 2013 à Paris.

The first international conference of the Vladimir Nabokov French Society will take place in Paris, from May 30th to June 1st, 2013. Its subject is “Vladimir Nabokov and France”. For further information, consult the Conference Webpage in English.



PRÉSENTATION DU COLLOQUE       AUTOUR DU COLLOQUE       PRATIQUE

affichelr_nabokovetlafrance_30et31mai1erjuin2013

Contact: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. | Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


POUR INFORMATION: notre appel à communications.


Roi, Dame, Valet, adapté par des lycéennes et leur professeur Anne-Marie Lafont

Roi, Dame, Valet, adapté par des lycéennes et leur professeur Anne-Marie Lafont

 

La Provence consacre un article (cf. ci-après) au court-métrage réalisé par Anne-Marie Lafont, vice-présidente des Chercheurs Enchantés, avec ses élèves de Première, et qui est une adaptation de Roi, Dame, Valet de Vladimir Nabokov.

Erratum: la journaliste a indiqué dans son article que Anne-Marie Lafont est présidente de l'association, alors qu'elle en est la vice-présidente.

article la provence

C. Krauss, T. Victoroff (dir.) "Figures de l'émigré russe en France"

Figures-emigre-russe

Le présent ouvrage donne une vue d’ensemble des recherches actuelles consacrées à l’émigration russe en France. Il ose une approche nouvelle en confrontant les émigrés russes réels, dont de nombreux écrivains et poètes russes transitant par la France ou s’y installant, aux figures fictionnelles reflétant les retentissements de ces flux migratoires dans l’imaginaire du pays d’accueil. Le choix inhabituel d’une période très longue, du début du XIXe siècle à nos jours, permet de suivre les continuités et les évolutions, des migrations passagères et cas individuels sous le régime tsariste aux différentes vagues de l’émigration après la Révolution russe. Le recueil se compose d’une trentaine d’articles rédigés par des chercheurs internationaux, spécialistes de littératures russe, française et comparée. Leurs contributions, qui rendent compte de la complexité du phénomène, sont accompagnées de plusieurs témoignages ainsi que de nombreuses illustrations permettant de visualiser aussi bien la réalité que la fiction de l’émigration russe en France.

C. Krauss et T. Victoroff (dir.), Figures de l''émigré russe en France au XIXème et XXème siècle, Rodopi, 2012. EAN13 : 9789042034778. Amsterdam / New York : Rodopi, 2012, 525 p. 105,00 EUR

Dans ce volume, un article, écrit par Agnès Edel-Roy, vice-présidente des Chercheurs Enchantés, est consacré à la réception de Vladimir Nabokov en France dans les années trente du vingtième siècle et à
Mademoiselle O, nouvelle écrite en français en 1936, quand l'écrivain émigré russe mit à l'épreuve de la langue française la possibilité de devenir un écrivain français.

Agnès Edel-Roy : : « L’au-delà nabokovien de l’exil français », p. 311-329.

Lire la suite...

Ida Junker, « Le Monde de Nina Berberova »

couv-idajunker3

Avec Vladimir Nabokov, Nina Berberova (1901-1993) est l’un des auteurs de la première vague de l’émigration russe les plus connus en France. En paraphrasant Lamartine, on pourrait dire qu’elle représente, aux yeux de ses lecteurs, un « siècle fait femme ». Lors du long périple qui la conduit de Saint-Pétersbourg à Philadelphie, en passant par Paris et New York, elle en devient témoin de tous les grands événements : la révolution d’octobre, les deux guerres mondiales, la chute du mur de Berlin et la fin du régime communiste.

L’ouvrage d’Ida Junker est le premier essai qui analyse l’œuvre prosaïque, poétique et dramatique de cet auteur russe dans son intégralité. L’un de ses chapitres est consacré aux liens unissant Berberova et Nabokov qui, dans les débats littéraires des années trente, représentent « la jeune génération » de l’émigration.

Les points communs de leurs destins sautent aux yeux : non seulement ils sont nés dans la même ville avec deux ans d’écart, mais aussi dans la même rue, Bolchaïa Morskaïa, comme Berberova le souligne dans une note de son autobiographie. Tous les deux sont des poètes lyriques avant de passer, dans les années vingt, aux longs poèmes et aux récits, et enfin aux romans. Ainsi presque simultanément, ils trouvent le registre épique comme le plus adapté pour écrire sur l’exil. Cependant, ils n’abandonneront jamais la poésie.

Lire la suite...

L. Savova, «Le Métier du poète en exil. V. Nabokov, E. Canetti et Y. Yovkov »

lemetierdupoeteenexilPrésentation de l'éditeur :

De l'étude des écrits de ces trois auteurs, l'auteur montre les points de friction entre déracinement et moteur créatif.

Lioubov Savova, Le Métier du poète en exil. Vladimir Nabokov, Elias Canetti et Yordan Yovkov, Paris, Champion, 2012, 629 p.
ISBN 978 2 7453 2231 9.

Maurice Couturier, « Nabokov ou La tentation française »

alt

Le récent essai que Maurice Couturier a consacré à Vladimir Nabokov porte (une nouvelle fois) un titre évocateur : Nabokov ou La tentation française, que Bernard Pivot a ainsi traduit avec humour : « Nabokov avec nous ! » (Journal du dimanche, 22 octobre 2011).

Maurice Couturier nous y invite à explorer la richesse des relations que Nabokov a entretenues avec la France et sa littérature. Avec, bonheur supplémentaire pour tout amateur de l’œuvre de Vladimir Nabokov, la réédition du premier texte, intitulé « Les écrivains et l’époque » (1931), que Vladimir Nabokov, alors jeune écrivain émigré russe qui signait Vladimir Sirine, a écrit directement en français et dont Maurice Couturier indique, avec raison, qu’ « il contient en filigrane les principaux éléments de sa
poétique ».

Lire la suite...

Lila Azam Zanganeh, « L’Enchanteur : Nabokov et le bonheur »

altParmi les innombrables ouvrages consacrés à Vladimir Nabokov, celui de Lila Azam Zanganeh constitue une exception.
Loin des biographies et des monographies de toutes sortes, c'est à une visite guidée très personnelle de l'imaginaire de Nabokov que nous convie ce livre, entre essai et fiction. Une promenade littéraire qui, sur le mode ludique, nous introduit au coeur même de cette oeuvre labyrinthique, et dont le fil d'Ariane n'est autre que le bonheur. Initiation à la littérature, ce texte est aussi un acte de foi dans le pouvoir des mots.

Lire la suite...

Y.Chupin et R.Alladaye, « Aux origines de Laura , Le dernier manuscrit de Vladimir Nabokov »

ycra_aux_origines_de_lauraAu terme d’années de controverse, L’Original de Laura, l’ultime roman de Vladimir Nabokov, a finalement été dévoilé au public, ranimant le feu de la polémique, des États-Unis à la Russie, en passant par la France. Fallait-il faire paraître ce manuscrit dont l’auteur avait demandé qu’il fût détruit ?
Après avoir retracé l’aventure de cette publication posthume, véritable chapitre de l’histoire littéraire de ce début de siècle, les auteurs de ce volume se penchent sur les 138 fiches cartonnées du manuscrit, où se dessinent les contours de la dernière intrigue romanesque et des derniers personnages imaginés par l’auteur de Lolita et d’Ada ou l’Ardeur. Non sans émotion, on y voit Nabokov jubiler de parodier, de transformer, de réinventer les grands moments de la littérature qu’il aimait, mais aussi les thématiques qui jalonnèrent son parcours d’écrivain, dans un texte qui fourmille d’allusions littéraires et picturales. Le roman est inachevé et des zones d’ombre demeurent, mais en dépit des lacunes la magie opère toujours.

Chupin Yannicke et Alladaye René, Aux origines de Laura, Le dernier manuscrit de Vladimir Nabokov, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, coll. "Mondes anglophones", 2011.

Monica Manolescu, « Jeux de mondes : L'ailleurs chez Vladimir Nabokov »

mm_jeux_de_mondes
Auteur déraciné, Vladimir Nabokov a changé de pays et de langue et a connu une existence en constant déplacement. L'écrivain en mouvement a développé une sensibilité particulière pour l'espace en mouvement, pour les géographies diverses qu'il a habitées. Tâche peu entreprise par la critique nabokovienne, l'étude de l'imagination géographique de Nabokov permet d'éclairer des passages entre géographie et écriture, mais aussi entre espace et temporalité. À partir d'un corpus de textes russes (Dar/The Gift) et américains (Lolita, Pale Fire, Ada), cet ouvrage analyse la pratique nabokovienne de l'ailleurs et les " jeux de mondes " qui émergent de la tension entre espaces réels et inventés, entre le proche et le lointain. Il existe chez cet auteur une douleur de l'ailleurs nourrie par l'absence propre à l'exil, mais aussi une jubilation de l'ailleurs capable de projeter des mondes nouveaux, qui transfigurent les cartographies du réel. Explorer l'ailleurs, c'est inévitablement parler des difficultés de l'écriture, évoquer les enjeux d'un projet esthétique et langagier. Cette étude remet en question l'idée que l'ailleurs nabokovien serait synonyme d'évasion loin du réel et montre qu'il se construit dans une intimité inconfortable avec le temps présent et les particularités de ce monde.

Manolescu, Monica, Jeux de mondes. L’ailleurs chez Vladimir Nabokov, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, coll. « Lettres d’Amérique(s) », 2010.

Didier Machu, « Lolita ou le Tyran Confondu, Lecture de Nabokov »

dm_lolita_ou_le_tyran_confonduOn croit connaître Lolita de Nabokov, best-seller illustre et scandaleux. Or, si c'est le livre d'une passion et d'une possession, dans tous les sens de ces deux termes, sa signification demeure cachée en pleine lumière. Comme Humbert y est contraint, le lecteur est convié à une jubilatoire enquête dans les détails et le lacis du texte, avec des résultats gratifiants. Tyran impérialiste et poltron, monstre qui se veut Apollon, Humbert s'empare d'un corps d'enfant comme d'un continent. Mais, au terme, dans le Nouveau Monde où ce Hitler domestique rencontre la démocratie autant que la culture de masse (cinéma, bande dessinée...), la figure dionysiaque de Quilty, son double, renverse son personnage et son ordre.

MACHU, Didier, Lolita ou le Tyran confondu : lecture de Vladimir Nabokov, préface de Jeff Edmunds, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2010.

Vladimir Nabokov, « L'original de Laura (C'est plutôt drôle de mourir) », trad. M. Couturier

l-original-de-laura
Texte inachevé composé dans la souffrance et la perspective d’une mort prochaine, L’Original de Laura présente l’ébauche d’un enchevêtrement de récits. L’auteur de Lolita reprend ici certains des éléments qui ont fait le succès de son plus célèbre roman. Flora n’est certes pas une nymphette, mais elle ressemble à s’y méprendre à une Lolita qui ne serait pas morte dans les neiges de l’Alaska. Capricieuse, frivole, elle épouse un homme beaucoup plus âgé qu’elle, un professeur de psychologie appliquée, mais collectionne ouvertement les amants ; l’un d’eux la prend pour modèle d’une de ses héroïnes, Laura, dans un roman où figure aussi en bonne place le mari vieillissant. Celui-ci, harcelé par la souffrance, s’ingénie, au moyen de certains exercices, à s’effacer, à se gommer mentalement. L’auteur, dont les exigences esthétiques étaient très élevées, nous permet malgré lui, de percevoir à distance, entre les lignes, entre les fiches, l’ultime souffle d’un romancier de génie. Maurice Couturier

Vladimir Nabokov, L'original de Laura (C'est plutôt drôle de mourir), traduction Maurice Couturier, Paris, Gallimard 2010.

Maurice Couturier (dir), « Vladimir Nabokov, Œuvres romanesques complètes, tome 2 »

mc-oeuvres-completes-t2
Ce volume marque un tournant. Il contient, d’une part, deux romans écrits en russe à la fin des années 1930 : Le Don, le plus magistral des livres russes de Nabokov, et L’Enchanteur, où apparaît la première «nymphette» nabokovienne et qui ne fut publié qu’en 1986, dans la traduction anglaise due au fils de l’écrivain. Il réunit, d’autre part, les trois premiers romans que Nabokov composa en anglais et un livre qui, pour n’être pas le plus connu de son auteur, n’en est pas moins un chef-d’œuvre : l’autobiographie Autres rivages, dont le point de départ date des années 1930 ; il s’agissait alors d’un texte en français sur la gouvernante du petit Vladimir, mais il fut entièrement recomposé en anglais avant de paraître en 1951. Période charnière, donc, qui voit la naissance et, avec Lolita, la consécration d’un écrivain de langue anglaise. L’accouchement, qui est aussi un arrachement, ne se fit pas sans douleur. Le changement de terre, le changement de langue, l’ombre menaçante des totalitarismes confèrent aux livres de cette période une particulière intensité tragique. Plusieurs textes évoquent la perte (notamment La Vraie Vie de Sebastian Knight, dont le héros est un écrivain) et ce que le latin nomme desiderium : désir, besoin, regret. Il faut renoncer à l’enfance, aux amours anciennes, à la littérature russe (véritable héroïne du Don), à toutes « ces choses que le destin empaqueta un jour, pêle-mêle, et jeta à la mer ». Mais Nabokov, à vrai dire, n’y renonce pas. Il les métamorphose et les rend inoubliables.

Couturier, Maurice, Direction des Œuvres romanesques complètes de V. Nabokov, vol. II, Paris, Gallimard, bibliothèque de la Pléiade, 2010.

Chloé Deroy (dir.), « Vladimir Nabokov, Icare russe et Phénix américain »

cd-icare-russeCet ouvrage collectif est issu de la rencontre nabokovienne du 7 mars 2008 organisée à Tours par Chloé Deroy (Allocataire à l’université de Reims-Champagne Ardenne et Chargée de cours d’anglais à l’université François-Rabelais de Tours) à l’occasion du trentenaire de la mort de l’écrivain.
Articulé autour du changement de « langue de plume » auquel a dû se soumettre l'écrivain (abandon du russe au moment même où il prenait son envol littéraire, pour renaître de ses cendres sous une élégante plume américaine), cet ouvrage propose une étude transversale de l'œuvre de Nabokov. Il peut ainsi tant convenir à un public d'initiés qui y trouveront des études stimulantes et originales parmi lesquelles celles de Sébastien Hubier, Françoise Baqué, Philippe Chardin et Stephen Romer, qu'à un public d'amateurs qui ne connaitraient de Nabokov que Lolita ou qui le découvriraient avec L'Original de Laura dont la parution a fait couler beaucoup d'encre cette année dans la presse. Cet ouvrage pourra d'autre part être apprécié pour sa multidisciplinarité puisque la journée d'étude de Chloé Deroy était la première en France à rassembler comparatistes, slavisants et anglicistes autour de Nabokov. Illustré par des œuvres inédites de Pascal Ferandou, il propose également une approche picturale et sensible d'un auteur qui disait « penser en images ».

Deroy, Chloé (dir.), Vladimir Nabokov, Icare russe et Phénix américain, Dijon, E.U.D., 2010.

Lara Delage-Toriel, « Lolita de Vladimir Nabokov et de Stanley Kubrick »

ldt_lolita_devn
Aux côtés de Roméo et Juliette, de Dr. Jekyll et Mr. Hyde, de Carmen, Don Juan et Don Quichotte, Lolita est aujourd'hui une figure mythique dont la renommée a voyagé par-delà les frontières de la littérature pour embrasser non seulement les autres arts, mais également l'ensemble de notre paysage culturel, de l'Amérique à l'Asie. Si le roman, d'abord paru en France en 1955, ainsi que son adaptation cinématographique par Stanley Kubrick en 1962, sont devenus mondialement célèbres, il n'en reste pas moins que Lolita, en tant qu'oeuvre littéraire, demeure difficile d'accès. La présente synthèse se donne pour mission de débrouiller les réseaux complexes tissés par le romancier afin de dégager l'essence de son oeuvre et la mettre à la portée tant de l'étudiant que du lecteur averti. Elle offre également une manière de face-à-face entre les deux Lolita à l'origine du mythe, le roman et sa première adaptation cinématographique par Kubrick. La Lolita de Kubrick ayant quelque peu pâti du dédain de la critique, l'objectif de cette synthèse est aussi de sortir de l'ombre une oeuvre qui mérite qu'on s'y attarde, ne serait-ce que parce qu'elle a eu l'audace non seulement de mettre à l'écran un sujet tabou, mais également d'offrir par son propre langage une réponse artistique à la réflexion de Nabokov, en dépit des contraintes morales, financières et techniques qui ont affecté sa production. Certains partis pris dans la constitution de cette synthèse sont motivés par le programme des concours de l'agrégation et du CAPES d'anglais. Ainsi, une section en anglais, `Significant Moments', offre des analyses approfondies de passages clefs du roman, constituant de ce fait un support utile à l'entraînement à l'épreuve de commentaire.

Delage-Toriel, Lara, Lolita de Vladimir Nabokov et Stanley Kubrick, Paris, Editions du Temps, 2009.

Marie Bouchet, « Lolita »

mb_lolilta


Bouchet, Marie, Lolita, A Novel by Vladimir Nabokov, A Film by Stanley Kubrick, Paris, Atlande, coll. « Clefs Concours », 2009.

D.Machu et T.Tuhkunen (dir.), « Lolita, roman de Vladimir Nabokov et film de Stanley Kubrick »

dmtt-lolita
Conçu en trois parties – études du roman, du film, études croisées – ce volume propose des approches délibérément variées de Lolita, livre scandaleux, best-seller, livre-culte de Vladimir Nabokov, et film d'un réalisateur tout aussi hors normes et talentueux, Stanley Kubrick. Replaçant le roman et le film dans le contexte où ils ont vu le jour, conjoignant synthèses et analyses, il en éclaire des aspects essentiels. Il vise tant à mettre en lumière les modalités de fonctionnement et les choix stylistiques propres à l'un et l'autre qu'à faire apparaître les liens et les ruptures entre deux oeuvres à lire et relire, à voir et revoir.

Machu, Didier et Tuhkunen Taina (dir.), Lolita, roman de Vladimir Nabokov et film de Stanley Kubrick, Paris, Ellipses, coll. « C.A.P.E.S./Agrégation », 2009.

M.Manolescu, A-M.Paquet-Deyris, « Lolita [Nabokov, Kubrick]. Cartographies de l'obsession »

mmampd-lolita-cartographies-obsession
L'aura sulfureuse du roman culte des années 1950, Lolita, de Vladimir Nabokov, a propulsé le livre sur les devants de la scène internationale, mais elle a aussi longtemps occulté les figures extraordinaires, les tours et détours subtils d'une prose singulière, aux accents multiples et à l'intertextualité complexe. Les accointances avec le cinéma de l'écrivain russe naturalisé américain ont également prédestiné le texte à un devenir cinématographique, tant sa texture visuelle est riche et ses références filmiques multiples. Lorsque Kubrick décide de porter à l'écran Lolita en 1962, une partie du travail de l'adaptation est donc déjà enclenchée. Le scénario original de Nabokov est cependant si détaillé et, précisément, si personnel, que le cinéaste se voit obligé de réécrire, avec son coproducteur James Harris, l'essentiel de ces quatre cents pages pour inscrire dans un autre médium une oeuvre profondément originale, elle aussi émaillée d'allusions méta-filmiques. Nous allons pénétrer au coeur de la spécificité linguistique et narrative du roman de Nabokov, ainsi qu'au coeur du processus de transcodage et dintermédialité du film, pour en décrypter les grands motifs et modes de représentation.

Manolescu, Monica et Paquet-Deyris, Anne-Marie, Lolita [Nabokov, Kubrick]. Cartographies de l'obsession, Paris, Presses universitaires de France/CNED, 2009.

Yannicke Chupin, « Vladimir Nabokov, Fictions d'écrivains »

yc-fictions-ecrivains
Des premières nouvelles publiées en russe à son dernier roman en langue anglaise, Vladimir Nabokov a mis en scène une centaine de personnages d’écrivains : universitaires, poètes, romanciers, biographes ou autobiographes. Pourquoi écrivent‑ils ? Qu’est-ce qui les prédispose à devenir écrivains ? Après avoir esquissé une typologie sociologique, ontologique et esthétique de ces figures d’écrivains, ce livre se concentre sur leur étude à travers les narrateurs de trois romans majeurs de Nabokov : Humbert Humbert dans Lolita, Kinbote dans Feu pâle et Van Veen dans Ada ou l’Ardeur, et montre la façon dont ces trois personnages naissent et s’épanouissent sous nos yeux grâce à la plume que leur créateur leur a prêtée le temps d’un roman. L’ouvrage inclut un Who’s Who des écrivains dans la fiction de Nabokov et des illustrations provenant des archives Vladimir Nabokov conservées à la Berg Collection de la New York Public Library, dont un document inédit.

Chupin, Yannicke, Vladimir Nabokov, Fictions d’écrivains, préface de Michael Wood, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2009.

Lara Delage-Toriel et Monica Manolescu (dir), « Kaleidoscopic Nabokov »

ldtmm_kaleidoscopic_nabokov
Le présent ouvrage est le fruit d'un colloque qui s'est tenu en octobre 2008 à l'Université de Strasbourg et qui était consacré à l'oeuvre de l'écrivain russo-américain Vladimir Nabokov, considérée sous le signe du kaléidoscope. Cet instrument d'optique, objet ludique et ingénieux de surcroît, représente bien l'oeuvre de l'éminent écrivain, dont la beauté bigarrée ne cesse de faire miroiter le sens par le truchement vertigineux, virtuose et inventif de ses combinaisons formelles. L'image du kaléidoscope est également emblématique de la critique qu'il suscite, et les spécialistes français dont les perspectives sont réunies ici témoignent du foisonnement de pensées que cette oeuvre amène à projeter sur elle, tant chez les comparatistes que chez les anglicistes ou les slavisants. L'oeuvre qui continue de mobiliser le plus de réflexions est bien sûr Lolita, qui, à l'image de la place qu'elle occupe dans l'oeuvre et la vie de Nabokov, constitue le motif central de ce kaléidoscope. Pour autant, cette pièce maîtresse n'éclipse pas les autres textes de l'auteur, dont La Méprise, Ada, Pnin ou Speak, Memory, qui font également l'objet d'études détaillées dans ce recueil. Les essais réunis ici sont le témoignage d'une recherche dynamique et exigeante qui profitera tout particulièrement aux étudiants et aux chercheurs, mais aussi à toute personne souhaitant mieux connaître un auteur majeur du XXe siècle dont l'oeuvre novatrice et le singulier destin se situent à la croisée des cultures russe, européenne et américaine.

Delage-toriel, Lara, et Manolescu, Monica (dir.), Kaleidoscopic Nabokov. Perspectives françaises, Paris, Michel Houdiard, 2009.
Hébergé sur Dedibox LT